Loïc Jacquet (Castres, après la défaite contre Montpellier) : « On est passés à côté »

Loïc Jacquet en avant match de la finale. (A. Mounic/L'Équipe)

Le Castrais Loïc Jacquet, qui disputait le dernier match de sa carrière ce vendredi soir en finale de Top 14 contre Montpellier (10-29), a regretté l'entame de match ratée de son équipe.

« Finir sa carrière sur une défaite en finale de Top 14 (10-29 contre Montpellier) doit être très frustrant...
Oui et non. Bien sûr, j'aurais aimé arrêter sur un titre. Mais sur le match, il n'y a pas photo, donc on ne peut avoir de regrets. Ils ont été meilleurs que nous aujourd'hui. Je peux comprendre que pour tous les jeunes, tous ceux pour qui c'était la première finale, ça soit une immense tristesse. J'en ai fait quelques-unes, je retiendrais plutôt le positif. Je suis fier d'être venu jusqu'ici, finir au Stade de France n'est pas donné à tout le monde. Je suis content d'avoir disputé une finale de Top 14 pour terminer.

« Pour certains, peut-être que la pression était trop forte »

Comment expliquez-vous cette entame ratée ?
On n'est pas bien entrés dans la partie, on a commis des fautes de main, il y a eu de l'indiscipline, des plaquages manqués. Sur les 20 premières minutes, ce n'était pas nous. Et eux ont scoré. Ils ont tué le match d'entrée. On s'est employé tant bien que mal en deuxième mi-temps pour marquer, on n'a pas scoré, c'était dur. C'est dommage, on aurait peut-être pu entamer une remontée. Les 15 dernières minutes, le match était plié.

lire aussi

Comment Montpellier a cueilli Castres d'entrée de jeu en finale du Top 14

Votre équipe a été méconnaissable...
C'est comme ça, ce sont les finales, il y a une énorme part psychologique, il y a une pression énorme, le téléphone sonne toute la semaine. Il faut arriver à gérer. Pour certains, peut-être que la pression était trop forte, je ne sais pas. On est passés à côté, simplement. Et Montpellier a fait une finale parfaite. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles