Loïc Nego, la Hongrie dans la peau

SO FOOT
·1 min de lecture

Dans la Puskás Aréna de Budapest aux 67 000 sièges vides, coronavirus oblige, Loïc Nego débarque sur la pelouse à la 84e minute en lieu et place d'Ádám Nagy. L'incontournable Frenchie du MOL Fehérvár se place au milieu du terrain, loin de son aile droite favorite sur laquelle il fait des étincelles en OTP Bank Liga, le championnat local. Au tableau d'affichage, l'Islande mène 1-0 grâce à un coup franc mal négocié par Péter Gulácsi, le dernier rempart du Red Bull Leipzig. Les supporters hongrois, scotchés sur M4 Sport, imaginent déjà la qualif' pour l'Euro 2021 leur passer sous le nez et commencent tout doucement à dire adieu aux chocs à domicile contre le Portugal de CR7 et la France championne du monde en titre. Mais deux-cent quarante secondes plus tard, Loïc Nego égalise. Le numéro 7, ivre de joie, embrasse l'écusson du maillot magyar, puis la caméra, tandis qu'István B. Hajdú, légende du commentaire sportif… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com