Loi Climat : La région Pays-de-la-Loire veut une dérogation pour pouvoir artificialiser davantage les sols

S.Salom-Gomis/Sipa

POLEMIQUE - Les écologistes montent au créneau au sujet d'un texte qui propose d'abaisser le rythme de réduction de l’artificialisation des sols dans la région

Les débats s’annoncent agités dans l’hémicycle du conseil régional des Pays-de-la-Loire, jeudi. Depuis quelques jours, le ton monte déjà au sujet d’une proposition que la majorité de droite souhaite mettre au vote. Le texte propose « d’adapter ou de modifier » la loi Climat afin qu’elle « prenne en compte les dynamiques démographiques et économiques prévisibles dans la détermination du niveau minimum de réduction de la consommation d’espaces naturels, agricoles, et forestiers sur la période ».

En clair, comme le très attractif territoire des Pays-de-la-Loire attire chaque année de nombreux habitants, sa présidente Christelle Morançais souhaite réclamer à l’Etat une dérogation. Elle demande l’abaissement du rythme de réduction de l’artificialisation des sols de 34 % d’ici à 2030, au lieu des 50 % fixés dans la loi (avant l’objectif de « zéro artificialisation » en 2050).

« Inacceptable d’un point de vue écologique »

« Une telle remise en cause des objectifs nationaux est inacceptable d’un point de vue écologique, estime le groupe L’écologie Ensemble dans un communiqué. Il serait également terriblement injuste du point de vue de l’équité territoriale que notre région, qui fait partie de celles qui ont le plus bétonisé sur les dernières décennie(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Régionales en Pays-de-la-Loire : La droite de Morançais renforce sa majorité, la gauche affaiblie
Pays-de-la-Loire: « Je ne suis ni vendue ni ralliée », s'agace Christelle Morançais (LR), citée comme ministre
Pays-de-la-Loire : La région décide d’investir pour aider les communes à lutter contre l’insécurité

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles