L'OL accroché sur la pelouse de la Juventus en Ligue des champions féminine

Wendie Renard et les Lyonnaises auraient pu mieux faire à Turin. (AFP)

Les Lyonnaises ont concédé le match nul sur la pelouse de la Juventus jeudi en Ligue des champions (1-1), une semaine après leur lourde défaite face à Arsenal (1-5).

L'OL se devait de rebondir, après la claque historique reçue le 19 octobre face à Arsenal (1-5) au Groupama Stadium. Malgré l'ouverture du score, les Lyonnaises ont été accrochées sur la pelouse de la Juventus, jeudi, lors de la 2e journée de Ligue des champions (1-1). Dominatrices, elles ont perdu progressivement le fil de la rencontre.


lire aussi

Le film de Juventus - OL

Tout avait pourtant bien commencé pour les Rhodaniennes. Conquérant au milieu de terrain, porté par le retour d'une Delphine Cascarino remuante sur son couloir droit, l'OL asphyxiait l'équipe italienne. Sur un long ballon de Wendie Renard dans le dos de la défense, Lindsey Horan inscrivait le premier but de la rencontre (23e). L'Américaine éliminait sur son contrôle la gardienne internationale française Pauline Peyraud-Magnin avant de conclure. Les Fenottes ne parvenaient toutefois pas à se mettre à l'abri, trop maladroites devant le but (29e, 33e).

La blessure à un genou de la milieu lyonnaise Damaris juste avant la mi-temps changeait la physionomie de la rencontre. Avec un pressing plus décousu et moins de duels remportés, les Lyonnaises reculaient et subissaient les offensives turinoises. Après un bon travail de l'attaquante italienne Barbara Bonansea dans la surface, mystifiant la latérale droite Janice Cayman, Melvine Malard déviait un centre... dans son propre but. Les Lyonnaises n'ont pas réussi à relever la tête, malgré des tentatives de Bruun (67e), et Renard en fin de match.


Cascarino : « Tout n'est pas perdu »


La joueuse : Lindsey Horan dominatrice

L'Américaine a pesé dans le coeur du jeu jeudi aux côtés de Damaris et Van De Donk. Offensivement, Horan a régalé par ses dribbles et ses passes dans le dos de la défense italienne. Elle a été récompensée par un but après un contrôle en mouvement remarquable, éliminant sur le coup la gardienne de la Juventus. Défensivement, l'Américaine a gratté des ballons et annihilé des transitions de la Juventus. Elle s'est éteinte au fil de la rencontre, dans le sillage de ses partenaires.


lire aussi

Toute l'actu du football féminin