L'OL « attend plus » de Peter Bosz pour son directeur du football Vincent Ponsot

Vincent Ponsot, directeur du football de l'OL. (A. Martin/L'Équipe)

Dans un entretien au « Progrès » et à « Olympique-et-Lyonnais », Vincent Ponsot, directeur du football de l'OL, indique que le club, qui attend « des résultats de manière plus rapide », a fixé « des temps de passage » à l'entraîneur Peter Bosz pour la trêve liée à la Coupe du monde et après la phase aller de L1, mi-janvier.

Alors que l'OL, 5e de L1 (13 points) à quatre longueurs du podium, accueillera le leader parisien dimanche à 20h45, dans le cadre de la 8e journée du championnat, Vincent Ponsot, directeur du football du club rhodanien, dit attendre « des résultats de manière plus rapide ».

lire aussi

John Textor cherche des fonds supplémentaires

Dans un entretien accordé au Progrès et au média en ligne Olympique-et-Lyonnais, le dirigeant met la pression sur l'entraîneur Peter Bosz, indiquant que le technicien néerlandais, dont la formation avait terminé à la 8e place du championnat la saison dernière, avait « une exigence de résultat » cette année. Il rajoute que « des objectifs » et « des temps de passage » lui ont été fixés « à la trêve liée à la Coupe du monde (après la 15e journée), et après les matches aller (mi-janvier) ».

« Il faut des résultats. Là on attend plus de Peter Bosz »

« Il est conscient de la situation », puisqu'on n'attendra pas février ou mars, prévient Ponsot, jugeant que Bosz remplissait, pour l'heure, la moitié des critères définissant « un bon entraîneur » qu'il définit selon quatre items : « celui qui a de bons résultats, qui fait bien jouer son équipe, qui s'intègre dans un projet club et qui fait progresser les joueurs. Peter répond aux deux derniers critères. [...] Sur les deux autres, il a une philosophie qui doit nous permettre de bien jouer, et il faut des résultats. Là, on attend plus de lui, car on sait qu'il peut répondre aux quatre critères. »

lire aussi

Toute l'actualité de l'OL