L'OL remporte le match d'ouverture de Ligue 1 face à Ajaccio avec un but de Lacazette

Alexandre Lacazette a guidé son équipe vers la victoire face à Ajaccio. (A.Martin/L'Equipe)

Guidé par un Alexandre Lacazette passeur et buteur, l'OL a remporté le match d'ouverture de la saison de Ligue 1, ce vendredi soir, à domicile contre Ajaccio (2-1). Anthony Lopes et Romain Hamouma ont été expulsés.

Le match : 2-1

L'OL et Ajaccio ont ouvert la nouvelle saison de Ligue 1 par un duel acharné qui s'est terminé à dix contre dix avec une victoire lyonnaise sur un score étriqué (2-1). La formation de Peter Bosz a profité de son départ canon - et de ses deux buts en vingt minutes signés Mateus Tetê et Alexandre Lacazette - pour résister au retour des Corses qui auraient pu fêter leur retour dans l'élite avec un point.

Quand Anthony Lopes a reçu son carton rouge tout en provoquant un penalty après seulement 26 minutes de jeu et alors que l'OL menait déjà 2-0 (voir par ailleurs), les 50 000 spectateurs du Groupama Stadium ont très certainement eu l'impression de revivre les cauchemars de la saison passée. L'OL s'était fait une spécialité des avantages dilapidés et de l'auto-sabordage. Le nouveau capitaine d'Ajaccio, Thomas Mangani, se chargeait de transformer l'offrande face à l'entrant Rémy Riou et de refroidir encore un peu plus l'ambiance (2-1, 31e).

lire aussi

Le film du match

Cette fois, les Lyonnais ont conservé leur avantage jusqu'à la fin, s'appliquant à lancer leur saison par un succès mérité. Ils ont été bien aidés par l'excès d'engagement de Romain Hamouma qui a écopé de deux cartons jaunes dans une première période électrique. L'ancien stéphanois a remis les deux équipes à égalité numérique en assénant un coup de coude à Paqueta juste avant la pause (45e+4). À armes égales, le promu ajaccien n'a pas trouvé les ressources pour rivaliser avec un candidat déclaré et naturel au podium.

Avant la sortie kamikaze de leur dernier rempart, les hommes de Peter Bosz avaient réussi une entame parfaite dans le sillage de leur général Alexandre Lacazette (voir par ailleurs). Au retour des vestiaires Paqueta et surtout Lepenant ont bouché tous les espaces, assurant la connexion avec le trio offensif, ce qui avait cruellement manqué la saison passée. En dernier rempart, Rémy Riou a écarté deux ou trois situations chaudes, s'envolant notamment pour détourner in extremis un lob de Riad Nouri (59e).

Le fait : Cette fois, Lopes a vu rouge

Les sorties d'Anthony Lopes ont nourri de nombreux et longs débats ces derniers temps. Certains lui reprochent de mettre en danger l'intégrité physique de ses adversaires, prenant comme exemple la sortie sur blessure de Kylian Mbappé à la suite d'un choc avec le Portugais en janvier 2018. Le principal intéressé se défend en arguant qu'il le fait pour se protéger et sans intention de faire mal, ni de faire faute. Vendredi soir, il a violemment percuté Mounaïm El Idrissy à l'entrée de la surface. L'arbitre Benoît Bastien n'a pas hésité, il a estimé que le geste de Lopes justifiait de désigner le point de penalty et d'adresser un carton rouge.

Le joueur : Alexandre Lacazette aux bons souvenirs de 2017

Cinq ans après son départ vers Arsenal, Alexandre Lacazette ne pouvait rêver meilleures retrouvailles avec son club formateur. Le nouveau capitaine de l'OL a très largement contribué à la victoire de son équipe en étant impliqué sur les deux buts. Avant la rencontre, il avait annoncé sa mue, expliquant être devenu un joueur plus collectif et moins attiré vers le but. Il a eu l'occasion de le démontrer dès la 10e minute en offrant l'ouverture du score à Mateus Tetê. Sur l'action, Lacazette a placé son coéquipier dans les meilleures conditions d'une passe en se retournant alors qu'il était dos au but après avoir réalisé l'appel parfait en plein coeur de la surface.

lire aussi

Les notes d'OL-Ajaccio : Lacazette marque son retour

Le général ne pouvait pas revenir sur ses terres sans faire trembler les filets. Douze minutes après son offrande, Lacazette a marqué sur un exercice qu'il maîtrise à la perfection : il a transformé un penalty provoqué par le remuant Tetê. Il fallait au moins ses deux buts d'avance pour remporter ce match d'ouverture.

101

Alexandre Lacazette a inscrit son 101e but en Ligue 1 ce vendredi soir face à Ajaccio.