L'OL remporte le Trophée des championnes contre le PSG

Avant de lancer la saison de D1 Arkema, Lyon a battu le PSG (1-0) et a remporté son deuxième Trophée des championnes à Dunkerque. Danielle Van de Donk a marqué le but de la victoire.

L'Olympique Lyonnais a remporté dimanche la deuxième édition du Trophée des championnes contre le PSG (1-0), au stade Marcel Tribut de Dunkerque. L'OL avait déjà remporté cette compétition en 2019 contre son adversaire du soir (1-1, 4-3 aux t.a.b).

Le match : 1-0

Les Lyonnaises ont mis de l'intensité dès l'entame de match quand les Parisiennes ont, elles, eu plus de mal à entrer dans la rencontre. Et cela a fait toute la différence en première période. Le jeu de l'OL penchait particulièrement à droite avec les débordements de Danielle van de Donk (4e) et Delphine Cascarino (7e). Sur son second débordement, l'ailière française a accéléré devant sa compatriote Sakina Karchaoui et est entrée dans la surface. Sa frappe est détournée par Lydia Williams de la main droite, mais le ballon est revenu dans les pieds de la Néerlandaise qui a ouvert le score dans le but vide (13e, 1-0).

Dans la foulée, Melvine Malard pensait doubler l'avantage au tableau d'affichage d'un beau geste acrobatique, mais son but était annulé à cause d'une faute d'Ada Hegerberg sur la nouvelle gardienne parisienne (16e). Malgré un pressing très haut, gênant le PSG, le match s'est rééquilibré. Le club de la capitale s'est créé les occasions les plus importantes jusqu'au renvoi aux vestiaires par Sandy Baltimore (30e, 35e, 38e), sans parvenir à égaliser.

En seconde période, Paris aura poussé à plusieurs reprises pour établir un score de parité. En vain. Kadidiatou Diany se défaisait de trois joueuses pour centrer au second poteau (52e). Ramona Bachmann, seule, dévissait sa reprise de volée qui aurait pu profiter à Baltimore, sans réussite pour reprendre le ballon. Esseulée sur le côté gauche, l'ailière gauche française, encore elle, fixait et dribblait Cayman avant de conclure son action personnelle de son pied faible. Le ballon terminait dans le petit filet extérieur (72e).

La tête piquée de Melvine Malard à bout portant (59e) et la frappe de Sakina Karchaoui (73e) n'auront pas percé les gants de Williams. Eugénie Le Sommer est entrée en jeu (80e) sous les applaudissements des spectateurs présents à Dunkerque.

Le fait du match : l'élève a dépassé le maître

À la tête de l'effectif lyonnais depuis avril 2021, Sonia Bompastor a battu celui dont elle était l'adjointe à l'OL : Gérard Prêcheur. Il s'agissait de sa première rencontre sur le banc lyonnais contre le nouvel entraîneur du PSG. Privée d'Amandine Henry et Wendie Renard, blessées au mollet, l'ancienne joueuse de l'équipe de France a brillement démarré sa saison par un premier trophée et tentera de réitérer la performance contre Paris, à domicile cette fois, le 10 décembre prochain en D1 Arkema.

lire aussi

Le film du match