L'OL surclasse Zurich en Ligue des champions

Melvine Malard a inscrit deux buts et délivré une passe décisive face à Zurich. (A. Martin/L'Équipe)

Les Lyonnaises ont logiquement battu Zurich (4-0) ce mercredi soir lors de la 4e journée de la phase de groupes de la Ligue des champions préparant idéalement le choc de dimanche face au PSG en Championnat.

Le match : 4-0Fessées par Arsenal (1-5) à domicile puis tenues en respect par la Juventus à Turin (1-1), les Lyonnaises ont remporté leur double confrontation face à Zurich, l'équipe la plus faible du groupe C. Après un succès probant à l'aller en Suisse (3-0), les joueuses de Sonia Bompastor ont de nouveau surclassé les Suissesses (4-0).

lire aussi : Calendrier et résultats de la Ligue des champions

Les Fenottes sont rentrées au vestiaire à la pause avec un petit but d'avance, mais elles auraient pu en avoir trois ou quatre de plus au tableau d'affichage tant elles ont dominé le premier acte et se sont procurée un nombre incalculable d'opportunités. Les courageux spectateurs du Groupama Stadium, qui avaient bravé le froid, ont vu les vagues lyonnaises déferler sans discontinu sur le but suisse mais l'efficacité n'a donc pas été au rendez-vous en première période (16 tirs, 6 cadrés).

De la maladresse en seconde périodeLindsay Horan a toutefois réussi à ouvrir le score d'une très jolie demi-volée à la suite d'un centre de Melvine Malard dont l'association avec Selma Bacha avait été recréé côté gauche. C'est d'ailleurs Bacha qui a lancé Malard avant sa passe décisive (14e). Cascarino (5e, 45e+2), Egurrola (7e, 25e), Malard (36e, 37e), Bruun (36e) ont tour à tour manqué l'occasion d'aggraver le score.

La seconde période est repartie sur les mêmes bases, avec un domination des Rhodaniennes, mais trop de maladresse devant le but adverse à l'image de ce face-à-face perdu par Cascarino (53e) ou de la frappe de Cayman facilement captée par Friedli (59e).

Incapables de faire le break, les Lyonnaises se sont même fait une grosse frayeur avec la mauvaise relance d'Endler face à Piubel. La gardienne de l'OL peut remercier Selma Bacha qui s'est sacrifiée et fait mal au pied gauche pour éviter à son équipe de concéder l'égalisation (60e). Cinq minutes plus tard, Malard, passeuse sur le premier but, a doublé la mise sur un centre parfait de sa copine Selma Bacha (65e). La Réunionnaise a marqué son deuxième but de la soirée sur un centre de Cascarino (80e). Malard lui a rendu la pareille en la servant sur le dernier but lyonnais : une magnifique frappe de 20 mètres de l'ailière lyonnaise qui a définitivement scellé le score (90e+4).

Après ce rendez-vous européen plutôt bien maîtrisé, la semaine des Lyonnaises n'est pas encore terminée. Dimanche, elles recevront le PSG en Championnat, dans un Groupama Stadium qui, espérons-le pour elle, sonnera moins creux.