L'OM battu d'une courte tête par Feyenoord en demi-finales aller de la Ligue Europa Conférence

Trop friable défensivement, l'OM s'est incliné à Rotterdam, face à Feyenoord (2-3), ce jeudi en demi-finales aller de la Ligue Europa Conférence. Mais les Marseillais conservent toutes leurs chances pour le match retour, jeudi prochain.

Le film : 3-2

On saura, dans une semaine, si l'OM a préservé l'essentiel à Rotterdam, en ne s'inclinant que d'un but, en demi-finales aller de la Ligue Europa Conférence. À l'Orange Vélodrome, en tout cas, il lui faudra beaucoup mieux défendre face à ce Feyenoord qui, dès qu'il a pu prendre de la vitesse, s'est montré à chaque fois dangereux.

Les Marseillais, menés de deux buts au bout de vingt minutes, ont au moins eu le mérite de ne pas lâcher, de revenir au score même, avant de commettre une nouvelle erreur. Mais leur fin de rencontre doit leur laisser autant de regrets que d'espoirs de renverser la situation et de se qualifier, ainsi, pour une nouvelle finale continentale.

lire aussi

Le film du match

Les Néerlandais ont donc, d'entrée, cherché la profondeur, notamment par de longs ballons aériens. Et ils se sont vite rendu compte que les Marseillais étaient aussi incapables de serrer le pourvoyeur que de cadrer les appels. Luis Sinisterra a d'abord remué Duje Caleta-Car et, après une talonnade, Cyriel Dessers a conclu de près (18e). Puis le Colombien a, cette fois, été à la réception du centre de la droite de Reiss Nelson, son tir étant dévié par Valentin Rongier (20e).

Seulement, Feyenoord a aussi laissé des espaces. Et comme Dimitri Payet, en soutien des deux attaquants, a eu beaucoup de liberté, il a pu lancer Bamba Dieng à deux reprises, mais le Sénégalais a perdu ses duels avec Ofir Marciano. Il s'est d'abord heurté au gardien israélien (8e), avant de trop croiser (14e). Cependant, il s'est rattrapé, cette fois décalé par Cédric Bakambu, d'une puissante frappe à la limite de la surface, pour réduire le score (28e).

Et, alors que l'OM était toujours sur un fil, une action développée sur le côté droit a vu le centre de Matteo Guendouzi mal repoussé par Marciano et repris, sans trembler, par Gerson, pour une égalisation peu avant la pause (40e). Mais, tandis que Jorge Sampaoli avait rebâti son 4-3-3 en remplaçant Bakambu par Pape Gueye (46e), il a fallu moins de dix secondes aux Néerlandais pour reprendre l'avantage au retour des vestiaires, Dessers profitant de la passe en retrait mal assurée de Caleta-Car pour effacer Mandanda (46e).

Les Olympiens ont mis beaucoup de temps à s'en remettre. Il a fallu patienter vingt minutes pour que Dieng s'échappe côté droit, avant d'être taclé dans la surface par Tyrell Malacia (67e). L'international sénégalais a ensuite buté sur Marciano (84e), qui a aussi sorti la frappe enroulée de Payet (90e). L'OM aurait pu égaliser... comme compromettre ses chances de qualification, si Mandanda ne s'était pas interposé devant Alireza Jahanbakhsh (90e+2).

Le joueur : Caleta-Car, le cauchemar

Le défenseur central croate a été le symbole d'une équipe marseillaise incapable de gérer la profondeur, privilégiée par Feyenoord. Il est d'abord très tendre sur Sinisterra, passeur décisif (18e). Puis il est pris par l'appel de Nelson, à la limite du hors-jeu sur le côté droit, ne sécurisant pas l'axe, ensuite, sur le centre en retrait pour Sinisterra (20e). Enfin, et surtout, sa passe en retrait pour Mandanda s'est transformée en passe décisive pour Dessers (46e). Une ultime transmission, plein axe, pour Bryan Linssen, heureusement sans conséquence cette fois (66e), et Caleta-Car laissait sa place à Amine Harit (69e). Et pas seulement pour un remaniement tactique...

10

En inscrivant un doublé (18e, 46e), l'international nigérian Cyriel Dessers a pris seul la tête du classement des buteurs de la Ligue Europa Conférence avec 10 réalisations en 11 matches.

lire aussi

L'AS Rome tient le choc à Leicester en demi-finales aller de Ligue Europa Conférence

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles