L'OM doit-il se contenter de cela ?

Samedi 21 mai 2022, 22h48. Alors que l'Olympique de Marseille mène 4-0 face à Strasbourg sur la pelouse de l'Orange Vélodrome et qu'il ne manque qu'un petit but pour que les Marseillais soient deuxièmes à la différence de buts particulière, un murmure qui se transforme en une fraction de seconde en clameur s'empare des travées du stade pour annoncer la bonne nouvelle : le Lensois Ignatius Ganago a égalisé à la 96e minute face à Monaco, ce qui envoie directement les Phocéens au septième ciel, ou du moins en Ligue des Champions sans passer par la case barrage.

Au coup de sifflet final, un président ému aux larmes sur la pelouse, une communion des joueurs avec les supporters dans un stade en fusion et une scène qui symbolise toute cette folie douce : Matteo Guendouzi, sourire aux lèvres, porte vigoureusement Jorge Sampaoli. Quelque part entre la gratitude et la joie compulsive, ce geste de l'ancien milieu de terrain d'Arsenal n'est…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles