L'OM, une machine à relancer

Si la Coupe du monde a institutionnalisé les temps additionnels à rallonge et ses rebondissements, l'Olympique de Marseille n'a pas attendu le Mondial pour s'y mettre. Au soir du 13 novembre, sur la pelouse de Louis-II, les Marseillais ont renversé l'ASM en toute fin de match sur une tête de Sead Kolašinac, si maladroit quelques jours plus tôt face à Tottenham. La joie des Olympiens pouvait alors paraître démesurée. Mais après une soirée riche en émotions (l'OM menait 1-0, puis perdait 2-1, grave blessure d'Harit), les Marseillais avaient conscience de l'importance de ce succès en Principauté. Car un mois plus tard, ils reprennent leur route en Ligue 1, bien installés dans le peloton de tête, à six points du dauphin lensois, et un de Rennes, troisième. Autrement dit : après les secousses d'octobre, l'OM regarde vers le…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com