L'OM perd encore contre Francfort en Ligue des champions

Battu en ouverture sur le terrain de Tottenham (0-2), l'OM a perdu au Vélodrome contre l'Eintracht Francfort (0-1).

Le match : 0-1

Coleader et invaincu en L1, l'OM est déjà en difficulté en Ligue des champions. Défaits sur le terrain de Tottenham la semaine dernière (0-2), les Olympiens ont perdu à domicile face à l'Eintracht Francfort (0-1). Les deux prochaines rencontres face au Sporting CP, leader du groupe avec deux succès, seront déjà capitales pour Igor Tudor.

lire aussi

Le film du match

Comme Deschamps, Baup, Anigo et Villas-Boas avant lui, le Croate a donc perdu pour sa première au Vélodrome en Ligue des champions. Son équipe a trop rarement mis en danger Kevin Trapp (seulement 4 tirs tentés à l'intérieur de la surface). Le trio Gerson-Sanchez-Payet a manqué de poids et d'inspiration. Le Chilien a trouvé le petit filet (12e) et a raté sa reprise devant le but vide (23e). À chaque fois, Nuno Tavares avait été à l'origine des actions. Et c'est bien là le problème : l'OM a trop cherché à écarter, avec le Portugais ou Clauss, et a délaissé l'intérieur du jeu.

En face, l'excellent Kamada (qui a échoué sur Lopez à la 81e), Lindström et surtout Kolo Muani ont vu leur travail payer au fur et à mesure de la rencontre. Le Suédois a ouvert le score (43e) et touché la barre (54e, voir par ailleurs). L'attaquant français arrivé de Nantes a fait mal à la défense locale, par sa puissance et sa vitesse. Il a échoué sur Lopez, à la 75e, après un temps fort marseillais. Ce dernier avait été déclenché par les entrées simultanées de Suarez, Harit et Ünder. Mais Trapp avait sorti un tir de Rongier (65e) et le Colombien, plein axe, avait totalement raté sa reprise (71e). Le « plus haut niveau du foot mondial », comme le dit Igor Tudor, a encore puni l'OM.

16

Marseille a perdu 16 de ses 17 derniers matches de Ligue des Champions, la seule exception remontant à sa dernière rencontre à domicile dans la compétition en décembre 2020 contre l'Olympiakos (2-1).

Le tournant : l'erreur de Bailly

Remplacé à la 65e à cause d'une blessure aux adducteurs, Eric Bailly s'est souvent montré inspiré contre Francfort, notamment sur ses tacles (39e, 64e). Mais l'ancien Mancunien (28 ans), peut-être grisé par son niveau et sa solidité, a tenté un geste dangereux devant sa surface : sur un ballon aérien, sous la pression des attaquants adverses, il a raté un amorti poitrine. Cela a totalement déstabilisé son équipe, contrainte de défendre en courant vers son but. C'est ainsi que Rongier a dévié un centre de Kolo Muani dans les pieds de Lindström. Préféré à Dina Ebimbe, le Suédois n'a pas laissé passer l'occasion et a ouvert le score. Il aurait même pu doubler la mise, mais son tir dans un angle fermé a touché la barre de Lopez.

lire aussi

Toute l'actualité de la Ligue des champions

L'OM méconnaissable, est-ce surprenant ?