L'OM et Rennes dos à dos en Ligue 1

L'OM a été tenu en échec par Rennes (1-1) ce dimanche lors de la 8e journée de Ligue 1. Buteur malheureux contre son camp en déviant dans ses filets un centre de Hamari Traoré (25e), Mattéo Guendouzi a égalisé de la tête, sur un corner de Jordan Veretout (52e).

Le match : 1-1

L'OM a provisoirement pris la tête de la Ligue 1, en attendant le résultat de Lyon-PSG ce dimanche soir (20h45) en clôture de la 8e journée, mais les hommes d'Igor Tudor ont surtout lâché leurs premiers points à domicile face à Rennes (1-1).

lire aussi

Le film du match OM-Rennes

« On savait que ce serait un match très difficile, a réagi le défenseur phocéen Chancel Mbemba au micro de Prime Vidéo. On a loupé notre première mi-temps. À la pause, le coach nous a demandé de presser. On a mouillé le maillot et poussé pour égaliser (...) un point c'est mieux que perdre. »

Dans cette rencontre, chaque équipe a eu sa mi-temps, comme l'a souligné le défenseur congolais. Les Rennais ont étouffé les Marseillais d'entrée, grâce à leur pressing haut, aux percussions de Désiré Doué et au travail des duos Martin Terrier-Adrien Truffert et Benjamin Bourigeaud-Hamari Traoré pour bloquer les pistons olympiens.

Pour sa 200e en Ligue 1, Hamari Traoré a été décisif, en provoquant l'ouverture du score. Alerté par Terrier, le défenseur malien a sollicité le une-deux avec Bourigeaud avant de centrer devant le but de Pau Lopez. Un ballon dévié dans ses propres filets par Mattéo Guendouzi après avoir heurté le dessous de la barre transversale (25e).

Le milieu de terrain phocéen a obtenu l'égalisation à l'entame de la seconde période, en coupant de la tête un corner de Jordan Veretout après avoir surgi entre Flavien Tait et Bourigeaud au premier poteau (52e). « Notre deuxième mi-temps n'est pas bonne, a regretté Traoré en fin de match au micro de Prime Vidéo. Si on avait continué à les presser, on aurait pu remporter ce match. »

Le rythme est tombé dans les vingt dernières minutes, aucune des deux équipes, sans doute émoussées par les matches européens en milieu de semaine (notamment Rennes, qui avait eu deux jours de récupération de moins que l'OM), ne semblant avoir l'énergie pour aller chercher la victoire.

Le fait : les retrouvailles de Mandanda avec le Vélodrome

Impuissant sur l'égalisation de Guendouzi et peu sollicité pour son tout premier match contre l'OM, Steve Mandanda, recordman des rencontres disputées sous le maillot phocéen (613 toutes compétitions confondues) a reçu un accueil chaleureux du public marseillais. Il est longuement resté sur la pelouse où il a été copieusement applaudi après le match. Il a aussi échangé une longue accolade avec Guendouzi. « Je l'avais eu en Facetime hier (samedi) soir, il m'avait dit : ''c'est impossible que tu marques contre moi'', a dit le milieu international français au micro de Prime Vidéo. Ça me fait un peu de la peine de marquer contre Steve mais c'est le football. Je lui ai fait un bon câlin et tout est rentré dans l'ordre (rires). Ça me fait plaisir de voir Steve jouer, revenir ici. Il a eu un bon accueil avec les supporters, c'est une légende de ce club et un mec en or. »

14

Rennes est l'équipe qui a disputé le plus de matches à l'extérieur sans jamais rendre une clean-sheet en Ligue 1 en 2022 (22 buts encaissés en 14 matches).