L'OM renoue avec la victoire en battant l'OL

La joie de Samuel Gigot après son but. (A. Martin/L'Équipe)

L'OM a souffert mais s'est imposé ce dimanche à domicile face à l'OL (1-0) après quatre matches sans gagner en Championnat.


Le match : 1-0

Après quatre matches sans gagner en Championnat (trois défaites, un nul), l'Olympique de Marseille a renoué avec le succès ce dimanche soir en dominant l'OL (1-0) en clôture de la 14e journée de Ligue 1, au terme d'un match où les Marseillais ont souffert, notamment en seconde période.


lire aussi

Le film d'OM-OL

Igor Tudor a eu beau faire acte de contrition en reconnaissant qu'il aurait dû faire entrer Dimitri Payet, mardi dernier, en Ligue des champions contre Tottenham (1-2), l'entraîneur de l'OM a bien laissé le Réunionnais sur le banc, ce dimanche, au coup d'envoi du choc de la 14e journée de Ligue 1 face à l'OL. Payet était remplaçant comme Gerson et Mattéo Guendouzi qui a montré des signes de fatigue dernièrement. Du côté de l'OL, Laurent Blanc avait opté pour un 4-4-2, offrant à Johann Lepenant sa première titularisation depuis un mois.


lire aussi

Le classement de Ligue 1

Pour effacer le douloureux souvenir de son élimination en Coupe d'Europe, l'OM semblait décidé à se montrer très offensif durant cette première période. La première grosse occasion est venue de Nuno Tavares qui a lancé Amine Harit. Alexis Sanchez a été devancé par Nicolas Tagliafico pour reprendre le centre de l'international marocain (13e).

Le défenseur argentin, omniprésent dans cette première période, a ensuite gêné Jonathan Clauss qui s'apprêtait à reprendre un centre de Nuno Tavares (20e) juste avant de gêner à nouveau Sanchez qui ne cadrait pas sa reprise à la suite d'un corner de Cengiz Ünder (21e). Les hommes de Tudor ont logiquement ouvert le score à la suite d'un corner de Jordan Veretout repris de la tête par Samuel Gigot (43e).

De son côté, l'OL a peiné à se montrer dangereux. Durant les quarante-cinq premières minutes, il n'y eut que la frappe contrée d'Alexandre Lacazette captée sans trop de difficulté par Pau Lopez (25e) et le coup franc de Caqueret, claqué par le gardien de l'OM (45e+2).

À la pause, comme contre Lille, Blanc a tenté un changement tactique : Houssem Aouar a été remplacé par Jeff Reine-Adélaïde, Karl Toko Ekambi est entré à la place de Moussa Dembélé. Les Lyonnais sont passés en 4-3-3. Ils se sont alors montrés plus entreprenants offensivement, avec cette frappe de Toko Ekambi repoussée par Pau Lopez où celle de Reine-Adélaïde, captée par le portier marseillais (76e).


lire aussi

La 14e journée de Ligue 1

Les Phocéens, qui ont mis moins d'intensité en seconde période, ont réagi en fin de match. Sur une action où Payet a trouvé Clauss d'une talonnade avant un centre pour Sanchez qui n'a pas cadré sa tête (87e), une minute plus tard, Mattéo Guendouzi a perdu son duel face à Anthony Lopes (88e). Les Lyonnais, eux, ont poussé jusqu'au bout et Lacazette (89e), Cherki (90e+2) et Tagliafico (90e+5) ont fait frissonner le Vélodrome avant le coup de sifflet final.

Avec cette victoire, l'OM réalise une bonne opération en revenant à un point de Rennes et du podium et s'installe à la 4e place devant Monaco et Lorient. Lyon reste bloqué à la 8e place à sept points de son adversaire du soir.


Le joueur : Gigot, un but et une blessure

Buteur une première fois cette saison face à Lille (2-1), Samuel Gigot avait permis à son équipe de s'imposer lors de la 7e journée. Ce dimanche, le défenseur a une nouvelle fois été décisif en reprenant de la tête un corner de Veretout (43e) pour marquer le seul but de la partie. Gigot est ainsi l'auteur de 2 des 4 derniers buts de Marseille à domicile en Ligue 1. Touché à la tête lors d'un choc avec ce même Veretout, Gigot a dû quitter le terrain à l'heure de jeu et cédé sa place à Kolasinac, trop sonné pour poursuivre sur la pelouse.