L'OM repris par le Betis Séville en amical malgré Milik

Arkadiusz Milik a marqué son premier but de l'été face au Betis. (A. Réau/L'Équipe)

Entré en cours de match, Arkadiusz Milik pensait offrir la victoire à l'OM ce mercredi face au Betis en marquant en fin de match. Mais l'équipe de Séville a égalisé sur le gong (1-1).

Après deux défaites quelque peu inquiétantes face à des équipes de D2 anglaise, Norwich (0-3) et Middlesbrough (0-2), l'OM a manqué l'opportunité de se remettre la tête à l'endroit ce mercredi face au Betis (1-1). Auteur de l'ouverture du score à la 87e minute, Arkadiusz Milik pensait offrir la victoire aux siens mais les Sévillans ont égalisé sur le gong par Rodri Sanchez (90e).

lire aussi

Le film du match

Les recrues olympiennes ont eu l'occasion de se montrer, à commencer par Jonathan Clauss, très attendu en ce début de saison du côté de la Canebière, et qui a laissé un avant-goût de tout ce qu'il pouvait apporter en piston droit.

C'est dans cette position que l'ancien Lensois a réussi ses débuts avec l'OM en première période avant de basculer de l'autre côté et de perdre légèrement en influence. Il aurait dû s'offrir au moins une passe décisive si Luis Suarez (9e), Isaak Touré (36e) ou Cédric Bakambu (82e) avaient été plus efficaces.

Luis Suarez peu convaincant

Aligné en pointe, Suarez, lui, n'a pas pesé malgré ses appels incessants dans la profondeur. Les entrées de Milik et Bakambu ont changé la donne et le problème de l'efficacité offensive pourrait rester éphémère si d'aventure le Polonais réussissait à enchaîner en août afin de lancer sa saison et repartir ainsi sur de bonnes bases.

Avant de concéder l'égalisation, l'OM s'était appliqué à ne pas prendre de but. Chancel Mbemba et Isaak Touré ont montré une certaine solidité mais Gigot et Caleta-Car ne peuvent pas en dire autant. L'énorme erreur du premier aurait pu coûter l'ouverture du score mais Ruben Blanco, auteur d'un bon match, s'est interposé (5e). La relance ratée du second a entraîné l'égalisation. À noter que Pau Lopez, entré en jeu à la pause, est sorti sur blessure.

Angers s'incline lourdement chez le FC Séville

Dans le même temps, l'autre club de Séville a logiquement et facilement pris le meilleur sur Angers (6-0). L'ancien Marseillais Lucas Ocampos a profité d'une grossière erreur du capitaine Souleymane Doumbia, sur une passe de la tête en retrait mal assurée, pour ouvrir le score rapidement (11e). Youssef En-Nesyri a doublé la mise six minutes plus tard à la suite d'une action sur corner mal repoussée. Jesús Corona, Erik Lamela, Oliver Torres puis Ivan Romero ont alourdi la marque dans une seconde période à sens unique.

lire aussi

Tous les matches amicaux des équipes de Ligue 1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles