L'OM s'impose contre Clermont et reste coleader de Ligue 1

Vainqueur de Clermont (1-0) mercredi, l'OM est coleader de la L1 en compagnie du PSG et de Lens.

Le match : 1-0

Le score ne reflète pas la domination marseillaise. Ni l'intensité mise par l'équipe d'Igor Tudor. Vainqueur de Clermont sur un but de Gueye (49e), l'OM a produit un jeu très plaisant, qui fait honneur à la première place qu'il partage après cinq journées (13 points, comme le PSG et Lens).

lire aussi

Le film du match

Auteurs d'un excellent début de match, les Olympiens ont d'abord touché les montants, par Rongier (19e) et Tavares (24e). Ce dernier a encore été un poison pour la défense adverse, positionné très haut à l'instar de Clauss de l'autre côté. Étouffant son adversaire, l'OM a défendu très tranquillement, autour d'un Bailly en forme pour sa première.

Seul Khaoui a fait passer un frisson dans le Vélodrome (70e), un quart d'heure après une folle action des visiteurs (voir par ailleurs). Diaw, qui a confirmé son bon début de saison, a souvent été solide, s'imposant notamment au sol sur des tirs de Tavares (48e) et Sanchez (79e). Il a aussi repoussé un penalty de Sanchez d'un arrêt superbe (87e). Mais il est mal sorti sur le corner fatidique à son équipe...

Le joueur : Payet en manque de réussite

Titularisé pour la deuxième fois en trois jours, Dimitri Payet s'est procuré de nombreuses occasions. Mais l'attaquant de 35 ans a été maladroit devant le but de Diaw. Il n'a pas cadré sur trois ballons enroulés (24e, 32e, 36e) ni sur une demi-volée qu'il n'a pas pu redresser (52e). Auteur de six frappes (dont trois dans la surface), il n'a cadré qu'une seule fois. Malheureux, il a tout de même bien distribué le jeu, trouvant Gueye, qui a échoué sur Diaw (26e) et adressant un corner décisif sur la tête de l'ancien Havrais. Il est sorti sous les ovations du Vélodrome et a tapé dans la main d'Igor Tudor sans rechigner. Leurs différends ont-ils disparu ?

lire aussi

La 5e journée de Ligue 1

L'action : l'incroyable double transversale de Clermont

À la 56e minute, Clermont a frôlé l'égalisation. Trouvé en retrait, plein axe, Cham, la révélation de ce début de saison, a décoché un tir puissant de 25 mètres sur la barre marseillaise. Le ballon est arrivé sur Magnin, qui a tenté une demi-volée splendide de loin... sur la transversale ! La première occasion pour les Auvergnats a bien failli être la bonne, mais le sort en a décidé autrement.