L'OM veut éviter tout débordement face à Feyenoord

Payet et les siens devront s'imposer par deux buts d'écart pour accéder à la finale. (A. Réau/L'Équipe)

Après les incidents face au PAOK début mars, l'OM et la préfecture prennent toutes les précautions pour empêcher que des évènements ne viennent gâcher la demi-finale retour de C4 contre Feyenoord.

Battu au match aller (2-3), l'Olympique de Marseille reçoit Feyenoord jeudi soir pour espérer se qualifier en finale de Ligue Europa Conférence. Pour éviter les débordements, le club et la préfecture ont mis en place des dispositifs.

Des décisions en réponse aux incidents survenus le 7 mars en amont du match contre le PAOK. Plusieurs affrontements entre supporters grecs et français avaient été signalés aux abords du Vélodrome. Pour éviter de tels problèmes, la préfecture a communiqué une décision interdisant « la présence des supporters du Feyenoord Rotterdam ou se comportant comme tel, en centre-ville où aux abords du stade ».

De son côté, le club olympien a précisé qu'aucune place ne serait vendue aux abords du Vélodrome. Les dirigeants locaux ont par ailleurs prévenu à travers un communiqué de l'arrivée ce jeudi de « 1 500 supporters néerlandais, non-détenteurs de billets ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles