Lomu, Cruyff, Ali... ces sportifs qui nous ont quittés durant la décennie

De Johan Cruyff à Raymond Poulidor, en passant par Mohamed Ali et Jonah Lomu, plusieurs champions ayant marqué notre mémoire collective nous ont quittés depuis 2010.

Sócrates, bien plus qu'un joueur de génie

Une certaine idée du football s’est envolée le 4 décembre 2011. Ce jour-là, Socrates est mort à l’âge de 57 ans des suites d'une infection intestinale. Adepte autoproclamé du beau jeu, ce milieu très porté vers l'offensive - reconnaissable à sa barbe et sa silhouette longiligne - avait marqué les esprits dans les années 1980 en instaurant chez les Corinthians de San Paolo, en pleine dictature, la "Démocratie Corinthiane". Un système dans lequel chaque décision concernant la vie du club était soumise au vote des joueurs. Capitaine de la Seleçao lors des Mondiaux 1982 et 1986, il est également passé par Botafogo, la Fiorentina et Santos. Le frère aîné de Raï est par ailleurs resté célèbre pour avoir été un étudiant brillant ayant décroché un doctorat en médecine - ce qui lui valait d’être surnommé "le Docteur" - et un fervent pourfendeur du "foot-business".

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Jonah Lomu, celui qui révolutionna le rugby

Première légende du rugby professionnel, Jonah Lomu est mort soudainement le 18 novembre 2015 à l’âge de 40 ans. Par sa faculté à terrasser ses adversaires, sa puissance dévastatrice (1,95m et 118kg) et sa vitesse de course phénoménale (10,8 secondes sur 100m), l’ancien ailier des All Blacks a révolutionné...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi