Longoria et les coachs français : toute vérité est-elle bonne à entendre ?

SO FOOT
·1 min de lecture

" En France, on forme des joueurs très individualistes, sans concept très concret de jeu, précisément parce que l'on cherche cette identité. Il n'y a pas un modèle de jeu. La formation y est comparable à ce qui se fait dans le basket américain, plus individuelle que collective. C'est l'un des pays qui exporte le moins d'entraîneurs. Ils ne vendent pas d'idées collectives. " Pablo Longoria a choisi le quotidien espagnol El Pais pour jeter son pavé dans la mare. Étrangement, quasiment personne n'a rebondi sur ses propos concernant les joueurs, alors que ceux-ci sont une des principales matières première du foot français à l'export. En revanche les accusations à l'encontre des coachs hexagonaux ont déclenché un petit tsunami, suivi d'une levée de bouclier de ces derniers.

Deschamps et Zidane, preuves ou alibis ?


Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com