Lorenzo apporte son soutien à Iannone : "Il m'a convaincu"

Léna Buffa
motorsport.com

à travers un long message accompagné d'un selfie commun qu'il a partagé sur les réseaux sociaux. Déjà cité par le pilote Aprilia comme l'un des deux seuls concurrents du MotoGP actuel (avec Maverick Viñales) à l'avoir appelé lorsqu'il s'est trouvé au cœur de la tempête, le Majorquin dit avoir pris le temps d'écouter les arguments du #29, suspendu depuis décembre à la suite d'un contrôle antidopage positif, et en avoir été convaincu.

"Tout le monde est ton ami quand tout va bien, mais beaucoup disparaissent quand tu as des problèmes. Je ne me considère pas ami avec Andrea Iannone, et je n'avais jamais posté de photo avec lui. Mais j'ai peut-être toujours aimé faire le contraire [des autres] et je ne vois donc pas de meilleur moment pour le faire, alors que c'est maintenant qu'il en a sûrement le plus besoin", écrit Jorge Lorenzo, résident suisse comme Andrea Iannone.

L'Espagnol explique avoir partagé une balade avec le pilote Aprilia et avoir écouté sa version des faits. "On a rigolé en se remémorant certaines anecdotes, et je l'ai aussi interrogé sur son affaire. Ce qui est certain c'est qu'il est le seul à connaître la vérité, mais quand je l'écoutais j'ai vu qu'il était serein, sûr de lui, et ses arguments m'ont convaincu", souligne-t-il.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Lire aussi :

Iannone : "Mon innocence est reconnue, mais on a perdu malgré tout"Aprilia soutient Iannone : "La peine infligée n'a aucun sens"Iannone pointe un code antidopage inadapté au MotoGP

Contrôle positif à un stéroïde pendant le Grand Prix de Malaisie, au mois de novembre, Andrea Iannone a été suspendu le 17 décembre. Bien que sa défense, arguant que la substance incriminée provenait d'une viande contaminée qu'il aurait consommée en Asie, ait convaincu la FIM, sa suspension a été confirmée par la Cour Disciplinaire Internationale et portée à 18 mois, soit jusqu'en juin 2021. Criant à l'injustice, Iannone attend désormais son dernier recours, auprès du Tribunal Arbitraire du Sport, pour tenter de faire lever sa sanction.

"Comme tout le monde, Andrea a sûrement fait des erreurs par le passé, mais je crois que cette fois 'l'erreur' n'était pas volontaire", estime Jorge Lorenzo. "J'espère donc − et je le souhaite − qu'il sera bientôt considéré comme étant libre de pratiquer ce qu'il sait le mieux faire. Au final, son 'personnage' peut plaire ou ne pas plaire, mais il est clair que ce gars-là a du talent et qu'il est rapide. Et comme je le lui ai dit : 'Le talent ne s'achète pas et ne s'oublie pas'."

Voir cette publication sur Instagram

Todos son amigos tuyos cuando las cosas te van bien, pero muchos desaparecen cuando tienes problemas. No me considero amigo de Andrea Iannone y nunca había subido una foto con el. Así que, quizá porque siempre me ha gustado llevar la contraria, no veo mejor momento que hacerlo hoy, cuando seguramente mas lo necesite. Ayer fuimos a dar una paseo por el lago y charlamos un rato. Nos reímos recordando algunas anécdotas y también le pregunte por su tema. Lo cierto es que la verdad solo la sabe el, pero al escucharle lo ví sereno, seguro y sus argumentos me convencieron. Como todos, seguramente Andrea haya cometido errores en el pasado, pero creo que esta vez el “error” no ha sido voluntario. Así que espero y deseo que pronto se le considere libre de practicar lo que mejor sabe hacer. Al final, su “personaje” te puede gustar más o menos pero esta claro que el chico tiene talento y velocidad. Y como dije ayer: “El talento ni se compra ni se olvida”. - They are all friends of yours when things go well, but many disappear when you have problems. I do not consider myself a friend of Andrea Iannone and I have never uploaded a picture with him. So, perhaps because I have always liked do the opposite, I don't see a better time than doing it today, when surely he need it the most. Yesterday we went for a walk on the lake and chatted for a while. We laugh remembering some anecdotes and I also asked him about his issue. He is the only one who knows the truth, but when I was listening to him I saw him serene and his arguments convinced me. Like everyone, surely Andrea has made mistakes in the past, but I think this time the “mistake” was not voluntary. So I hope and I wish that sooner than later he’ll be considered free to practice what he does best. In the end, you may like his "character" or not but it is clear that the boy has talent and speed. And as I said yesterday: "Talent is neither bought nor forgotten."

Une publication partagée par JORGE LORENZO (@jorgelorenzo99) le 5 Mai 2020 à 9 :27 PDT

À lire aussi