L'organisation du tournoi de Stuttgart enquête sur les propos racistes qu'aurait subis Kyrgios

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
L'organisation a apporté son soutien à Nick Kyrgios dans un communiqué. (P. Lahalle/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après la plainte de Nick Kyrgios pour des propos racistes que l'Australien a entendus à son encontre lors de la demi-finale samedi, l'organisation du tournoi de Stuttgart a annoncé mener une enquête.

Nick Kyrgios s'est dit victime de propos raciste lors de sa demi-finale l'opposant à l'ancien numéro 1 mondial Andy Murray samedi à Stuttgart (7-6, 6-2). « Quand cela cessera-t-il ? », s'est indigné l'Australien sur son compte Instagram. Lors du match, Nick Kyrgios avait écopé d'un avertissement, d'un point de pénalité, puis d'un jeu de pénalité, au terme d'une discussion houleuse avec l'arbitre de chaise.

La réaction de l'ATP Stuttgart ne s'est pas fait attendre. « Nous défendons la création d'un environnement inclusif pour tous les joueurs, membres du personnel et visiteurs, où la discrimination, quelle qu'elle soit, n'est pas tolérée. Cette attitude est condamnée par toutes les personnes impliquées et responsables », a déclaré l'organisation dans un communiqué dimanche avant d'exprimer ses regrets envers le joueur. « L'incident fait actuellement l'objet d'une enquête », a précisé le communiqué.

lire aussi

Tout sur le tennis

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles