De Lorient à la finale de la Coupe du monde des clubs : André-Pierre Gignac, 6 dates pour un destin hors normes

Loris Belin
·1 min de lecture

• 13 août 2004 : 30 secondes chrono, Gignac démarre au quart de tour

André-Pierre Gignac fait ses classes à Martigues, qu'il emmène jusqu'en demi-finale de la Coupe Gambardella en 2002, au nez et à la barbe des plus grands centres de formation français. Lorient flaire le bon coup et fait venir le minot du Sud en Bretagne. Gignac intègre l'effectif professionnel des Merlus après deux saisons chez les moins de 18 ans. Face à la Berrichonne de Châteauroux, il signe les premières minutes de sa carrière de la plus belle des manières. Lancé par Christian Gourcuff à la 78e minute, il ne met que 30 secondes à trouver le chemin des filets et assurer la victoire du FCL (2-1). "Je m'étais envolé vers une autre planète", a-t-il raconté quelques années plus tard au Parisien. "Je me prenais pour Ronaldo. Je croyais que j'allais faire la différence tout seul. Le coach m'a remis les idées en place en me sortant du groupe."

• 23 mai 2009 : Gignac, maître buteur

Au Stade du Ray à Nice, André-Pierre Gignac règne en maître sur un match capital pour le Toulouse FC. Arrivé sur la pointe des pieds dans...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi