Lorient, battu par Nice, n'est plus sur le podium de L1

Malgré l'ouverture du score par Dango Ouattara de la tête, Jean-Clair Todibo s'est imposé avec Nice. (B. Le Bars/L'Équipe)

Après avoir mené au score rapidement, Lorient a été rejoint puis dépassé dimanche par Nice (1-2), beaucoup plus incisif en seconde période. Avec ce résultat, les Merlus ne sont plus parmi les trois premiers de Ligue 1.


Le match : 1-2

Longtemps, la rencontre entre Lorient et Nice a ressemblé à une opposition de styles, le collectif breton prenant le dessus sur les (rares) fulgurances individuelles sudistes, à l'image de ce raté de Ross Barkley dans les 5,50 mètres (3e).


lire aussi

Le film de Lorient - Nice

À l'inverse, les hommes de Régis Le Bris déroulaient ce jeu fait de percussion et de verticalité qui leur a permis d'être l'équipe surprise de ce début de saison. Mais Stéphane Diarra, notamment, a buté à plusieurs reprises sur le gardien azuréen Kasper Schmeichel (9e, 10e et 29e). Les Bretons ont logiquement trouvé l'ouverture sur un corner d'Enzo Le Fée repris de la tête par Dango Ouattara, sans pouvoir creuser l'écart par la suite (18e).

Laborde décisif devant, Lotomba derrière

Changement de physionomie de match après la mi-temps avec des Niçois plus mordants, plus agressifs dans le pressing aussi, mais toujours tributaires de leurs individualités, à commencer par Youcef Atal, buteur du gauche après un raid dans la défense locale (61e).

Gaëtan Laborde, sur le banc en début de rencontre et entré à la mi-temps, a offert ensuite la victoire aux siens, d'une frappe détournée par le dos de Montassar Talbi (69e). Jordan Lotomba, lui, a sauvé son équipe en détournant sur la ligne une frappe d'Adil Aouchiche (85e), qui touchait son premier ballon. Les Bretons s'inclinent pour la seconde fois de la saison et descendent du podium de Ligue 1, composé de Paris, de Lens et de Rennes.


Le joueur : Kasper Schmeichel

Si Nice a ramené les trois points de Bretagne, il le doit à son gardien, le Danois Kasper Schmeichel, pourtant en balance avec le Polonais Marcin Bulka, blessé à l'épaule jeudi dernier en Ligue Europa Conférence. Au coeur de la tempête bretonne en première période, l'ancien joueur de Leicester a été décisif à plusieurs reprises (9e, 10e, 13e, 22e et 29e). Contesté, l'international danois a réalisé sa meilleure performance depuis son arrivée cet été.