Les Los Angeles Lakers et les Golden State Warriors encore battus en NBA

Russell Westbrook et les Lakers comptent six défaites en huit matches. (Kirby Lee/USA Today Sports)

Les Lakers, qui restaient sur deux victoires, sont à nouveau tombés, à domicile face à Utah (130-116). Les Warriors, sans Thompson ni Curry, ont concédé un 5e revers de rang chez les Pelicans (114-105).

L'embellie des Lakers s'est arrêtée net. À domicile face à Utah et son bon début de saison, la franchise de Los Angeles s'est largement inclinée (130-116). Après avoir cueilli leurs deux premières victoires de la saison, les Angelinos rechutent et présentent un bilan bien maigre de six défaites en huit matches, loin de la zone de qualification en play-in.


lire aussi

Les résultats de la nuit

Les Lakers, à la défense très permissive (40 points encaissés dans le premier quart), ont plié dans le deuxième quart-temps (62-78) et, malgré un rapproché dans le troisième (93-95), n'ont jamais réussi à inquiéter le Jazz. En sortie de banc, Russell Westbrook s'est à nouveau illustré (26 points à 9/14, 6 passes en 29 minutes), alors que LeBron James s'est montré maladroit (17 points à 7/19).

« Nous avons fait un énorme pas en arrière ce soir, a déploré Darvin Ham, le coach de LA, en évoquant la performance défensive des siens. C'est le premier match où j'ai eu l'impression que nous n'étions pas vraiment là en défense. » Dominateur au rebond (48-40) et surtout bien plus huilé en attaque (31 passes décisives et seulement 8 pertes de balle), Utah et son cinq majeur très solide, Lauri Markkanen en particulier (27 points, 13 rebonds), poursuit son début de saison épatant, avec sept succès en sept matches.


Golden State voyage mal

Le bilan des Warriors n'est pas bien meilleur que celui des Lakers. Les champions en titre ont concédé dans la nuit de vendredi à samedi une cinquième défaite de rang, conclusion d'un road trip cauchemardesque (5 défaites en autant de matches, soit 6/6 hors de leurs bases depuis le début de saison). Cette fois, c'est chez les New Orleans Pelicans que Golden State a cédé (114-105).


lire aussi

Classement de la conférence Ouest

Steve Kerr s'était passé de Stephen Curry, Klay Thompson, Draymond Green et Andrew Wiggins, mis au repos pour ce match après avoir joué la veille à Orlando. La finalité est restée la même, malgré un Jordan Pool à 20 points. « On n'a pas réussi (à gagner), mais je suis très content de l'effort de l'équipe, a souligné Kerr. Il y a beaucoup de bonnes choses à en tirer. »

Le coach s'est surtout dit « excité de revenir à la maison. La semaine prochaine sera l'opportunité pour nous de beaucoup travailler. » Sacramento et Cleveland se présenteront au Chase Center ces prochains jours, dans une semaine à deux matches qui doit permettre au champion en titre de se refaire une santé.


lire aussi

L'actualité de la NBA