Les Los Angeles Lakers s'enfoncent un peu plus à l'Ouest et s'inquiètent pour LeBron James

LeBron James et les Lakers ont perdu mercredi contre les Clippers. Le n°6 des pourpres et or a terminé la partie au vestiaire, blessé. (G. A. Vasquez/USA Today Sports)

Battus par leurs rivaux, les Los Angeles Clippers (101-114), les Lakers ne s'en sortent plus sur ce début de saison régulière. Pire, en fin de match LeBron James a rejoint le vestiaire, touché à la cuisse.

La séquence semblait presque plus triste que le résultat, qui surprenait à peine. Alors que les fans des Los Angeles Clippers, qui « recevaient » ce mercredi soir au Staples Center pour l'un des quatre derbies au programme de la saison face aux Lakers, s'excitaient sur deux lancers francs consécutifs manqués par LeBron James - synonyme de fast-food à base de poulet offert... - l'ailier des Lakers traînait péniblement la jambe droite. L'ancien joueur des Cleveland Cavaliers profitait même d'une faute rapidement concédée pour rejoindre le vestiaire à 5'41'' du buzzer, dont il ne sortirait plus jusqu'au terme d'un match achevé sur une nouvelle défaite (101-114), la neuvième en onze matches pour les siens.

lire aussi : Le classement de la conférence Ouest

Comment le marasme proposé par les Lakers pouvait-il empirer sur ce début de saison ? Ce coup du sort constitue un élément de réponse. Alors, dès la procession des conférences de presse, l'ailier, dans la foulée de son entraîneur Darvin Ham, a tenté de rassurer : « Je me sens bien, malgré le pépin. On va obtenir des imageset voir à partir de là. C'est juste qu'en retombant sur mes pieds, j'ai ressenti un spasme. » Pas question de comparer la douleur avec celle ressentie le soir de Noël 2018, qui avait tenu James éloigné des parquets pendant dix-sept matches consécutifs ensuite.

Quatrième défaite de rang pour les LakersÀ se focaliser sur l'éventuelle absence à déterminer de « BJ », on en oublierait presque, donc, que les Lakers ont concédé une quatrième défaite de rang en saison régulière, malgré la hargne de leur leader (30 points, 8 rebonds, 5 passes). Anthony Davis (21 points, 9 rebonds, 3 passes) a tenté de contribuer mais les travers défensifs, aussi bien que l'inconstance de Russell Westbrook (14 points à 6 sur 15 au tir, 9 passes, 4 balles perdues) ont trop pesé.

Il faut toutefois mettre au crédit des Angelins la réaction proposée dans le deuxième quart, remporté 31-16, après un 38-21 concédé dans le premier acte. Insuffisant toutefois pour contrebalancer le jeu des Clippers, toujours privés de Kawhi Leonard, qui en plus de Paul George (29 points, 6 rebonds, 4 passes), se sont reposés sur leur collectif (6 joueurs à 10 points ou plus). Pour la troisième saison depuis 2019-2020 (celle du titre dans la bulle pour les Lakers, alors premiers de leur conférence), le rapport de force des rivaux californiens est clairement en faveur des Clips.

Avec seulement une défaite de moins (2v-9d) que les Houston Rockets (2v-10d), les Lakers ne peuvent même pas se résoudre à s'engager dans la course au « tanking » et à la Draft de Victor Wembanyama en juin 2023 puisque leur choix du premier tour pourrait revenir aux New Orleans Pelicans dans le cadre de l'échange qui a permis de faire venir Anthony Davis en 2019.