LOSC : Tous les détails d’une saison 2020 bénéficiaire de 22,25 M€

·2 min de lecture
Le LOSC a terminé sa saison 2020 sur un bénéfice.
Le LOSC a terminé sa saison 2020 sur un bénéfice.

Ce n’était pas encore la saison du titre, mais celle du retour du LOSC en Ligue des champions, qui justifie, au moins pour partie les comptes, et le bénéfice présenté à la DNCG, et que le gendarme financier du foot français a partagé. Au bilan de l’exercice 2019-20, le Lille est excédentaire de 22,25 millions d’euros, après impôts.

La saison du retour du LOSC en Ligue des champions

Cela étant principalement dû au droits de la télé, passés de 39,92 millions d’euros en 2019, à 62,38 millions d’euros (+ 56,26%), à la faveur de la campagne en Ligue des champions. Cela est dû, aussi, au profit du marché des transferts, sur lequel la direction d’alors, avec Gérard Lopez à la gouvernance, a particulièrement performé.

Un chiffre d’affaire proche de 100 M€ en 2020

Les autres postes de recettes augmentent, mais plus légèrement, à 11,83 millions d’euros les revenus tirés sur sponsoring et des accords commerciaux, 13,59 millions de la billetterie et 7,67 M€ des autres produits. Au total, et hors « produit de la mutation » (les résultats sur le mercato, ndlr), le LOSC a généré un chiffre d’affaire de 95,465 M€, au bilan du 30 juin 2020.

Les salaires ont augmenté de 25% d’une saison à l’autre

Dans le même temps, la masse salariale a gonflé de 25%, à 89,76 millions d’euros. C’est l’un des écueils qui a coûté à l’ancien propriétaire sa place, car cette saison 2019-20 a été achevée avant son terme, à la quatrième place pour le LOSC. Depuis, et malgré le titre, les revenus (télé, billetterie tout au moins) ont baissé. Mais pas les salaires des joueurs.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles