LOSC: Galtier pointe le manque de solidarité des entraîneurs français

Dans un long entretien à France Football, Christophe Galtier, entraîneur français de l’année 2019 selon l’hebdomadaire, a parlé de son métier et du difficile export des techniciens français à l’étranger. "C’est de notre faute parce qu’il n’y a pas de solidarité entre les techniciens français, a-t-il expliqué. Je vois tous les jours comment sont mes adjoints, ici. Quand un entraîneur espagnol ou portugais est en situation difficile dans un club, les compatriotes sont en alerte. Le mot d’ordre, c’est 'je risque d’être débarqué, placez-vous'."

Galtier: "Les Français ne se fréquentent pas"

Ce type de démarche n’est pas ancré dans la culture française, qui s’apparenterait davantage à celle du repli sur soi, d’après les retours d’expérience de Christophe Galtier, qui a joué et entraîné aux quatre coins du globe. "Chaque fois, je me suis rendu compte que les Français ne se fréquentent pas, a-t-il rapporté. Les étrangers, je vois comment ils sont ici, très solidaires entre eux. Ils ont développé tout un réseau. C’est un exemple à suivre." Sauf quand l’exemple étranger dont il vante les mérites nuit à ses propres desseins.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Aucune nouvelle de Mourinho

Un certain José Mourinho, aujourd’hui à Tottenham, est souvent venu à Lille et fréquentait le stade Pierre-Mauroy, du temps où il était encore au chômage. "Il venait pour me piquer mes adjoints", Joao Sacramento et Nuno Santos en l’occurrence,...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi