LOSC-OM : retrouvailles pour Passi-Garcia et l'ombre de Bielsa

Adrien Fonteneau

L’Olympique de Marseille (5e) se déplace ce vendredi sur la pelouse du Lille (14e) en ouverture de la 30e journée de Ligue 1 afin de poursuivre sa quête de Ligue Europa. Le but du LOSC est tout autre : le maintien. Deux objectifs pour deux entraîneurs aux histoires croisées. Mais Franck Passi et Rudi Garcia se rejoignent au moins sur une chose : l’obligation de gagner.

Même dans la position actuelle des locaux, champions de France 2011, et la petite forme des visiteurs, champions de France 2010, ces derniers mois, ce Lille Marseille reste une des belles affiches de Ligue 1.

Deux passifs opposés pour les entraîneurs

L'affiche est aussi symbolique : Franck Passi retrouve l’Olympique de Marseille, où il a officié en 2016 (fin 2015/2016 et début 2016/2017) ; Rudi Garcia revient lui à Lille, terre où il obtenu le titre de champion entre 2008 et 2013. « Le propriétaire actuel du LOSC aurait pu être celui de l’OM, on sait qu’il y a Dimitri [Payet], qui avait très bien joué là-bas, il y a le retour de Flo [Thauvin]… Il n’y a pas que les coaches qui donnent à ce match un contexte particulier. Le plus important, c’est que ce soit un bon match, que le meilleur gagne. Et que le meilleur, ce soit nous » a d’ailleurs avoué Rudi Garcia.

Si l’entraîneur olympien a eu un bilan positif dans le Nord (50.4% de victoires), le nouveau technicien lillois ne peut pas en dire autant (31.3%). Dans leurs clubs respectifs actuels, les bilans s’équilibrent. Rudi Garcia et ses hommes restent donc sur des prestations encourageantes – dans un calendrier plus qu’abordable – le LOSC, lui, n’a perdu qu’une fois sous les ordres de son nouvel entraîneur, pour deux victoires et un nul. Pourtant, dans le jeu, les Dogues restent encore en recherche d’identité. La victoire (1-2) obtenue difficilement, à la dernière minute, contre Bergerac (CFA) en Coupe de France en est la preuve.

Passi : « Pas le temps pour l’émotion »

Un recrutement massif cet été et l’arrivée d’un nouvel entraîneur (Marcelo (...)

Lire la suite sur francetv sport
Ligue 1 : Lille et Marseille se neutralisent (0-0)
Metz respire en dominant Bastia plus que jamais en danger (1-0)
La Ligue 1 va se chercher un nom

Que lire ensuite

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages