LOSC-PSG, place au combat des chefs