Loto sportif : l'ancienne internationale Martine Puentes raconte le tournage de sa publicité avec Pelé

Martina Puentes avec la tunique de l'équipe de France. (AFP)

En 1987, l'internationale française Martine Puentes a tourné avec Pelé une publicité pour le Loto Sportif, à Paris. Elle raconte le tournage.

« Martine, on t'a vue à la télé ! » Au téléphone, Martine Puentes a de nouveau entendu, cette semaine, cette phrase qui avait été son quotidien à la fin des années 80. Pas parce qu'elle jouait en équipe de France (15 sélections, 6 buts entre 1987 et 1989) : à cette époque, ni la télé ni les médias en général ne s'intéressaient au football féminin. Si on l'a vue, beaucoup, alors, et si sa famille et ses amies lui ont de nouveau signalé son passage à la télé, c'est parce qu'elle avait tourné une publicité française pour le Loto Sportif avec Pelé, en août 1987, et que l'image a surgi au milieu des hommages au Roi.

lire aussi : Tout sur la mort de Pelé

Elle raconte : « J'ai participé à trois publicités pour le Loto sportif. Le frère d'une de mes coéquipières à la VGA Saint-Maur travaillait dans la pub, j'ai participé à un casting, et j'ai été prise. Pour la première pub, il fallait faire un ciseau retourné et plonger dans des boîtes de conserve. Pour la deuxième, j'avais recruté plusieurs coéquipières, il fallait effectuer un ciseau retourné toutes ensemble, et être de la même taille. » Pour la troisième, Pelé est entré en scène, après que Martine Puentes et le reste de la troupe ont passé une semaine de répétition avec un chorégraphe, mais aussi un consultant pour les gestes techniques, l'ancien international Victor Zvunka, alors entraîneur, en transit entre le Matra Racing et Valenciennes, cet été-là.

Des jongles avec le Roi« Comme il n'avait pas participé à la répétition la veille du tournage, on m'a demandé de lui montrer rapidement, et il m'a fait perdre mon escarpin en marchant sur mon pied. Il s'est immédiatement excusé, et s'est mis à genoux pour le remettre, si bien que je prétends, depuis, que j'ai eu Pelé à mes pieds (sourires). Il était gentil avec tout le monde, souriant, a signé tous les autographes qui lui étaient demandés. Le tournage avait eu lieu place Sainte-Catherine, à Paris, et entre les prises on jonglait avec lui. Sur les gros plans de la publicité, ce sont des mannequins, parce que les perruques se voyaient, mais sur les plans larges, c'était nous. Finalement, on a jonglé en chaussons parce qu'on était trop grandes avec les escarpins, par rapport à Pelé. Il a vraiment été adorable. »

La photo de Pelé et d'elle, en robe rouge, jonglant avec le célèbre ballon Telstar de la Coupe du monde 1970 à faces blanches et noires, devant un café parisien rebaptisé « Au rendez-vous des sportifs », pour l'occasion, est encadrée dans le salon de Martine Puentes, l'ancienne joueuse de l'équipe de France qui a jonglé avec Pelé.

lire aussi : Quand Pelé jouait pour Hollywood