LOU: "Ce qui me manque le plus? Le chambrage", Couilloud raconte son confinement

RMC Sport

"Je ne m’ennuie pas pour l'instant, même si quand même hâte de retourner sur le terrain et de retrouver mon équipe." Capitaine du LOU, solide dauphin de l'Union Bordeaux-Bègles en Top 14, Baptiste Couilloud a raconté à RMC Sport comment il vivait cette période de confinement qui pourrait bien se prolonger encore quelques semaines.

"Ce n'est pas évident, mais si je dois voir le bon côté des choses, je peux me dire que j'ai la chance d'avoir une maison avec un extérieur et mon petit frère avec moi qui m'a rejoint", confie le demi de mêlée de 22 ans, qui avait pris soin de s'équiper en matériel avant le début du confinement pour aménager une partie de son sous-sol en salle de sport. L'idéal pour s'entretenir et rester affûté dans l'attente d'une éventuelle reprise de la saison.

"Ce qui me manque le plus? Le chambrage"

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"Les préparateurs physiques nous ont fait parvenir un programme pour garder la forme en fonction de notre matériel. La seule chose qu'on ne peut évidemment pas reproduire à la maison, ce sont les séquences "terrain". C'est le plus difficile. Dans un sport collectif, on a besoin de vivre en équipe pour construire ce collectif et cette équipe. C’est difficile d’être réduit à des séances de physique individualisée. Mais c'est le cas pour toutes les équipes du championnat et tous les sports. On est prêts à relever le défi. Ce qui est particulier, c'est qu'on ne sait pas quand cela va reprendre et on ne sait pas si...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi