Lowry s'impose à Wentworth

Premier succès sur le DP World Tour pour Shane Lowry depuis son triomphe au British Open 2019. (Ross Kinnaird/Getty images via afp)

C'est finalement Shane Lowry qui remporte le PGA Championship. L'Irlandais devance Rory McIlroy et Jon Rahm d'un coup.

Même réduit à 54 trous, le PGA Championship de Wentworth a livré un dernier jour de folie aux spectateurs. La victoire est finalement revenue à Shane Lowry. L'Irlandais a rendu une dernière carte de 65 (-7) et a attendu fébrilement l'arrivée de Rory McIlroy sur le green du 18. À ce moment-là, le Nord-Irlandais a 8 m pour eagle et forcer le play-off.

Mcllroy met sa balle juste en mouvement mais sa tentative échoue à quelques millimètres du trou. Rageant pour le quadruple vainqueur de Majeurs qui ne remportera pas son deuxième PGA Championship en carrière.

Avec un score final de -17, Shane Lowry s'impose et prend sa revanche sur 2014 où le joueur de 35 ans avait échoué à un coup de McIlroy.

« Cette victoire signifie énormément pour moi. J'ai fait une bonne saison et j'ai été plusieurs fois en bonne position et quand vous voyez que la fin de saison arrive à son terme, vous avez vraiment envie de remporter un trophée. J'adore cet endroit, ce circuit, j'ai de bons souvenirs ici donc m'imposer à Wentworth me rend très heureux. Ce soir, je suis vraiment sur un nuage. »

Cette fois, la victoire est pour le vainqueur du British 2019 qui devance donc Rory McIlroy et Jon Rahm d'un coup. Lowry s'impose pour la 6e fois sur le DP World Tour et remonte au 19e rang mondial.

62 (-10)

Grâce à un retour de feu ponctué par deux eagles, cinq birdies pour un bogey, Jon Rahm signe la meilleure marque de la journée. Une performance qui lui permet de terminer 2e.

Les LIVeurs au contact

Critiqués par certains joueurs pour leur présence à Wentworth, les joueurs du LIV se sont montrés cette semaine. Talor Gooch termine 4e (-15) alors que Patrick Reed, auteur ce dimanche d'une carte de 63 (-9) remonte à la 5e place en -14. Belle semaine également pour Adrian Otaegui et Lee Westwood qui bouclent leur tournoi en 13e position (-12). Derrière, Abraham Ancer est 18e (-11), Richard Bland et Bernd Wiesberger sont 23es (-10). Ian Poulter se classe 32e (-9) et Graeme McDowell 50e (-7).

Et les Français ?

Le meilleur Tricolore cette semaine se nomme Matthieu Pavon. Le Français s'est offert une dernière carte de 65 (-7) et signe une neuvième place, son 4e top 10 de l'année sur le Tour. Une performance permettant au Bordelais de grimper à la 50e place de la Race to Dubaï.

Un peu plus loin, Antoine Rozner et Victor Perez terminent 50e (-7). Romain Langasque se contente de la 57e place à -6 au total. Fred Lacroix est 65e (-5) alors que Julien Brun ferme la marche du clan tricolore en 71e position (-3).

voir aussi

Tous les scores