Lucas Digne, plus qu'une simple doublure

·1 min de lecture

Ce mercredi face au pays de Galles, le costard de Didier Deschamps était parfaitement taillé. Un 4-4-2 losange sur mesure et une animation soyeuse pour un résultat probant. Pourtant, à la mi-temps, il a décidé de retoucher ses manches, celles dans lesquelles il range habituellement ses latéraux. Un secteur dans lequel le sélectionneur a longtemps cherché une paire d'as, finalement trouvée en 2018 en la personne de Lucas Hernandez à gauche et de Benjamin Pavard à droite. Deux défenseurs centraux de formation qui ont apporté leur solidité et leur allant pour équilibrer le système français. Pourtant, à la mi-temps de ce premier match de préparation, le Basque a sorti les deux Munichois champions du monde pour les remplacer par deux petits gars à la stature moins établie. Sur le côté droit, c'est Jules Koundé, lui aussi axial de métier, qui a fait…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com