Lucas Pouille : « Il y a un objectif : participer aux Jeux Olympiques »

Lucas Pouille rêve des JO 2024 à Paris (A. Martin/L'Équipe)

Top 10 en mars 2018, demi-finaliste en Australie en 2019, Lucas Pouille a depuis plongé au classement (385e), plombé notamment par une blessure au coude droit. Pas au mieux moralement il y a cinq mois, il veut remonter la pente et se fixe les JO 2024 comme objectif.

« On ne vous a plus vu sur un court depuis une défaite face à Gijs Brouwer au Challenger d'Ilkley en juin dernier. Quand peut-on espérer vous revoir sur le circuit ?
Dès que je pourrai vraiment reprendre. J'ai été embêté par des problèmes de santé, un peu chiants, en juin dernier, qui ne m'ont pas permis de m'entraîner depuis. J'ai retapé la balle pour la première fois depuis cinq mois mercredi matin, au CNE, avec Pierre-Hugues (Herbert). Je ne serai pas en Australie, c'est certain, je n'y mettrai pas les pieds, quoi qu'il arrive. J'espère être prêt dans les prochains mois. Ça prendra le temps que ça prendra.

Mais l'envie de retrouver le circuit est toujours là ?
L'envie a été... Il y a eu des hauts et des bas. Beaucoup de bas. Un peu de... pas de dépression, mais de démoralisation. Le fait de revenir après la blessure au coude, de devoir repartir ensuite sur quelque chose de long, d'arrêter à nouveau. Il y a eu dans ma tête, en juin, juillet, un moment où c'était coupé complètement. C'était un arrêt un peu indéterminé.

Ce n'est plus le cas aujourd'hui donc ?
Il y a un objectif qui a toujours été un point dans ma carrière, c'est de participer aux Jeux Olympiques. Il me reste un an et demi pour revenir dans les 50 premiers on va dire, pour être quasiment sûr d'être qualifié pour Paris 2024. C'est ce qui fait pencher le curseur vers une reprise véritable. »


lire aussi

L'actualité du tennis