Lucien Favre (entraîneur Nice) doit composer avec les blessures avec d'affronter Lens

Lucien Favre va tenter de trouver la bonne formule face à Lens ce jeudi (21h). (A. Martin/L'Équipe)

Confirmé à son poste par sa direction, Lucien Favre a vu Didier Digard et Julien Sablé venir renforcer son staff. Mais avant d'affronter Lens, ce jeudi à l'Allianz Riviera (21h), le technicien suisse doit faire sans plusieurs de ses titulaires, blessés.

Une qualification pour les huitièmes de finale de Ligue Europa Conférence et six derniers matches de Championnat sans défaite : le Gym pouvait difficilement tourner la page Lucien Favre et ses dirigeants l'ont ainsi confirmé durant la trêve. Le Suisse a vu Didier Digard renforcer son staff et Julien Sablé arriver pour succéder à l'ancien Parisien à la tête de la réserve. Les grandes manoeuvres n'ont donc pas eu lieu et c'est avec l'idée de surfer sur une dynamique enfin positive que les Niçois redémarrent.

lire aussi : Nice va reprendre la Ligue 1 avec quelques doutes et des absents

« La stabilité est toujours le meilleur choix et le coach a beaucoup d'expérience, a rappelé son capitaine Dante cette semaine. Avoir un autre staff, ça veut dire se réadapter à un nouveau système, à un nouveau quotidien, ça fait beaucoup. Pour tout le monde, c'était une bonne chose (que Favre reste). » Le Suisse aurait pu profiter de cette pause pour faire le travail de fond qu'il n'a pas effectué l'été dernier, la faute au recrutement tardif, mais les blessures et le départ des mondialistes ont contrarié ses plans.

Diop, Lemina, Atal et Viti blessésTouchés juste avant la trêve, Sofiane Diop (pied) et Mario Lemina (cheville) n'ont retrouvé l'entraînement collectif que cette semaine et devraient être justes pour démarrer contre Lens. Il en va de même pour Andy Delort, absent des dernières rencontres de préparation à cause d'un virus. Youcef Atal (cheville) a retrouvé l'infirmerie. Mattia Viti se remet d'une lésion aux adducteurs. Et Aaron Ramsey, en plein spleen, n'est pas revenu de la Coupe du monde, et nul ne sait quand le Gallois retrouvera les Aiglons.

Face à Lens, Favre doit donc combler certains trous dans son onze type, et il fera sûrement le choix d'abandonner le 4-4-2 qui a réussi à son équipe en octobre et début novembre. Pour mieux contrer les Sang et Or, Nice devrait revenir à une défense à trois, aperçue à Tottenham lors du dernier match amical (1-1, le 21 décembre).

lire aussi : Toute l'actualité de la Ligue 1