Lucien Favre (Nice) : « On a besoin de transferts »

Lucien Favre a remplacé Christophe Galtier sur le banc niçois cet été. (F. Porcu/L'Équipe)

Après le match nul face au Cercle Bruges (1-1) en préparation ce samedi, le nouvel entraîneur de l'OGC Nice, Lucien Favre, a insisté sur la nécessité d'avoir de nouvelles recrues.

Après la première rencontre amicale de la saison, conclue par un match nul contre le Cercle Bruges (1-1) ce samedi, le nouvel entraîneur niçois Lucien Favre a déclaré avoir « besoin de transferts ».

Nice doit partir en stage dans le sud du Portugal du 14 au 23 juillet et le technicien suisse n'est pas certain de s'y rendre avec des recrues. « Je me rappelle la première année (à Nice en 2016), quelques joueurs sont arrivés très tard, a-t-il retracé. C'est typique de la période des transferts. »

« On va tenter de faire du mieux possible jusqu'à la fin des transferts, a-t-il poursuivi. On a besoin de transferts. Tout le monde était d'accord (au sein de la direction du club). On me l'avait dit bien avant que je vienne là. Mais les transferts, ça ne se fait pas comme ça. C'est très difficile, il y a de la concurrence. »

Satisfait du nul contre Bruges

Par ailleurs, l'entraîneur suisse s'est dit satisfait de cette « entrée en matière très intensive » contre un Cercle Bruges « très agressif ». Il a apprécié la combinaison « Thuram-Gouiri-Thuram-Delort pour un but magnifique ». Il a aussi aimé les apports des jeunes Mendy, 18 ans, ou Traoré, 15 ans, du gardien Bulka et du revenant Claude-Maurice.

« On va bosser », a promis Favre, dont l'équipe a évolué en 4-3-3 mais qui ne veut pas « rester fixé sur un système ». « À la fin, tout dépend des joueurs qu'on aura », a-t-il conclu.

lire aussi

Toute l'actualité du Gym

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles