Lucien Favre (Nice) : « C'est à nous de faire tourner les choses »

À la veille de la rencontre entre Nice et Cologne en Ligue Europa Conférence (18h45), Lucien Favre a évoqué sa difficulté à trouver la meilleure formule pour le Gym et est revenu sur la polémique née des propos de Christophe Galtier sur les déplacements en avion cette saison.

« Avec votre mauvais début de saison, ces deux échéances face à Cologne jeudi, puis l'AC Ajaccio dimanche, représentent-elles déjà un moment charnière de la saison de Nice ?
Je ne dirais pas ça. Il faut toujours rester positif. C'est clair que c'est un moment difficile pour tout le monde. Les joueurs, les entraîneurs. Mais c'est à nous de faire tourner les choses, à personne d'autre.

On vous a senti très déçu, presque abattu, après la défaite face à Monaco (0-1, dimanche). Dans quel état d'esprit êtes-vous trois jours plus tard ?
J'étais déçu parce qu'on n'a pas eu assez de possession de balle, on n'a pas assez maîtrisé le match. Mais dans l'ensemble, ce n'était pas à condamner, loin de là, en première période surtout. Il y a quand même eu des bonnes choses dans l'ensemble. Monaco n'a pas eu beaucoup d'occasions, on en a eu quelques-unes quand même. Quand tu perds, c'est clair que tu es déçu. C'est le foot, il faut avancer.

On a du mal à lire la construction de votre effectif. On vous sent tâtonner au niveau du système à adopter. Avez-vous trouvé la meilleure formule ?
Bah, oui, elle est difficile à trouver. C'est pour ça qu'on essaie plusieurs systèmes. On va trouver la meilleure.

Allez-vous pratiquer une alternance au niveau des gardiens et titulariser Marcin Bulka en Ligue Europa Conférence ?
On verra. C'est possible...

« Dans dix ans, on ne pourra plus voler comme on veut en avion. Tout le monde doit faire un effort pour l'écologie. »

Ross Barkley n'est pas qualifié pour ce match. Sera-t-il prêt pour jouer dimanche ?
Je ne peux pas vous dire. Il n'a pas fait de match complet depuis mi-juillet. C'est très difficile de dire dans quelle forme il est. Il peut manquer de rythme.

Vous le voyez plus en 6 ou en 8 ?
On m'a dit que c'était plus un 8.

Vous avez dû suivre la polémique autour des propos de Christophe Galtier cette semaine. Comment le sport doit-il évoluer sur les questions écologiques ?
C'était une plaisanterie, il n'y a pas de problème... Mais c'est clair que le sport doit évoluer avec ça, c'est clair et net. Dans dix ans, on ne pourra plus voler comme on veut en avion. Tout le monde doit faire un effort pour l'écologie. Il faut faire un effort, mais c'est clair qu'il ne peut pas être fait du jour au lendemain. Les joueurs de l'Ajax ont déjà décidé de voyager en train uniquement.

Est-ce possible dans une ville comme Nice de se priver des voyages en avion ?
Non, c'est impossible. »

lire aussi

De l'enjeu aussi en tribunes entre Nice et Cologne