Ludovic Blas : "Avec du temps, ça aurait pu marcher avec Raymond Domenech"

SO FOOT
·1 min de lecture

Comment ça va, le moral ?
On sort d'une semaine de trêve classique avec repos ce week-end, on a repris lundi matin. Le moral est à chaque fois au plus bas après les matchs, mais ça va mieux dans la semaine. Tant qu'on est encore dans la course, personne ne va lâcher.

Vous avez des résultats en dents de scie marqués par une victoire inattendue au Parc des Princes face au PSG il y a quinze jours. Comment tu l'expliques ?
Une semaine après avoir battu Paris, on était déçus du résultat contre Lorient à la maison en prenant un coup franc venu d'ailleurs de Laurienté. Mais c'est souvent comme ça quand tu es dans le dur. Il y a tout le temps des aléas qui ne sont pas avec nous, tout simplement. C'est pour ça qu'on est à la dix-neuvième place au classement. Après, quand tu prends un peu de recul, tu te dis que ce n'est pas mal de prendre quatre points sur six sur ces deux…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com