L'UEFA ouvre des cas disciplinaires contre l'OGC Nice et Cologne

Après les graves incidents de jeudi soir à l'Allianz Riviera, le club niçois et son homologue allemand sont tous les deux visés par l'instance européenne. Ils s'exposent à des sanctions.

Après l'ouverture par le parquet de Nice de trois enquêtes « dans le but d'identifier et d'interpeller les auteurs des infractions » (violences en réunion aux abords et à l'intérieur de l'Allianz Riviera, dégradations et jets de fumigènes en marge de la rencontre Nice-Cologne en Ligue Europa Conference), l'UEFA réagit également en annonçant, ce vendredi après-midi, l'ouverture de deux cas disciplinaires.

Le premier concerne Nice. Les charges retenues sont « jets d'objets », « usage de fumigènes », « incidents en tribunes », « identification de personnes responsables », « sécurité du personnel », « limitation des mouvements de spectateurs » et « blocage de passages publics ».

lire aussi

Nice-Cologne : récit d'une soirée qui a basculé dans le chaos

Les charges retenues contre Cologne sont « jets d'objets », « usage de fumigènes » et « incidents en tribunes ». Autant dire que Nice risque des sanctions de la commission de discipline de l'UEFA, qui se réunira prochainement, en raison d'éventuels manquements dans l'organisation du match. Tout comme Cologne, évidemment, dont les supporters ont agressé les Niçois avant le coup d'envoi de la rencontre.

lire aussi

Incidents à Nice : Cologne, habitué des violences