Luis Enrique, la faim justifie les moyens

SO FOOT
·1 min de lecture

17 novembre 2020. Dans le stade olympique de Séville, l'ambiance est comme attendue : sans public, sans chant et sans clameur. Voilà une bien triste habitude que les téléspectateurs sont contraints de subir, mais dans leur malheur, se cache un énorme rayon de soleil. Ce mardi soir, il était possible d'entendre les voix des acteurs en pleine action. Parmi eux, une individualité s'est distinguée de la masse : Luis Enrique. De la première à la dernière minute, l'ancien entraîneur du FC Barcelone s'est explosé les cordes vocales pour diriger son collectif à l'aide d'ordres simples et clairs : "¡ Arriba !" (Plus haut !), "¡ Ahora !" (Maintenant !), "¡ Atentos !" (Attentifs !). Au bout de ses hurlements incessants, la Roja vient de réaliser la copie la plus aboutie de son mandat entamé il y a deux ans : 6-0 contre l'Allemagne, ni plus ni moins. Trois buts par période, et six dans le buffet de Manuel Neuer. Le… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com