Luis Suárez : "Contre la Juve, Neymar sera surveillé"

SO FOOT

Vous avez été l'un des premiers joueurs espagnols à quitter le pays pour partir jouer à l'étranger, en 1961. Est-ce que c'était difficile à réaliser à l'époque ?

J'ai quitté Barcelone pour rejoindre Helenio Herrera à l'Inter. À vrai dire, c'est lui qui avait fait des pieds et des mains pour me faire venir en Italie. Pendant deux ans au Barça, notre relation avait été excellente et cela m'a aidé. De mon côté, j'avais aussi envie d'un nouveau challenge. Après avoir réussi en Espagne, je me suis dit que je devais aussi aller réussir quelque chose de grand à l'étranger. C'était une réelle envie personnelle. J'ai vu cet intérêt de l'Inter, un grand club en pleine ascension, j'ai pu y aller et ça s'est bien passé.


Quand vous arrivez, il y a un choc de culture entre la conception du football en Espagne et celle de l'Italie...

Ah oui, il fallait…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages