Luka Doncic en feu face à l'Utah Jazz

Luka Doncic a scoré 33 points et posé de gros problèmes à la défense de l'Utah Jazz. (K. Jairaj/USA Today Sports)

Le Slovène, qui a passé la barre des 30 points pour la 7e fois d'affilée depuis le début de la saison, a porté les Dallas Mavericks face à l'Utah Jazz (103-100). Les Lakers ont difficilement dominé les Pelicans (120-117) et les Cavaliers sont venus à bout des Celtics (114-113).


La perf : Doncic comme Chamberlain

Si les Dallas Mavericks produisent un début de saison en dents de scie, leur leader Luka Doncic, lui, est déjà en lévitation. Après avoir scoré 44 points lundi dans la victoire face au Orlando Magic (114-105), le Slovène a encore été inarrêtable dans la nuit de mercredi jeudi, en empilant 33 points, 11 rebonds et 5 passes et en permettant surtout à son équipe de venir à bout du Jazz (103-100).

Utah a fait la course en tête une bonne partie du match, menant encore à dix minutes du terme, mais des paniers à 3 points de Christian Wood (21 points et 10 rebonds au total) et Josh Green ont permis aux Mavs de prendre les commandes. Doncic a ensuite scellé la victoire d'un « floater » à moins de 3 minutes de la fin, qui a donné six unités d'avance, et d'un rebond décisif. Il a ainsi connu une 7e rencontre de rang en ouverture de la saison à au moins 30 points (36,7 points de moyenne depuis l'ouverture, 9,5 rebonds, 8,7 passes), troisième joueur de l'histoire à réaliser une telle prouesse après Wilt Chamberlain (en 1959 et 1962) et Jack Twyman (1959).


lire aussi

Tous les résultats de la nuit


La série : et de six pour les Cavaliers

Les Cleveland Cavaliers ont remporté leur sixième victoire consécutive et collent ainsi aux basques des Milwaukee Bucks, toujours invaincus, en tête de la Conférence Est. Les Cavs ont dominé pour la deuxième fois en moins d'une semaine les Boston Celtics, en prolongations à chaque fois, au terme d'un nouveau duel musclé (114-113) et grâce notamment à un troisième quart où ils ont augmenté l'intensité en défense (seulement 6/21 aux tirs pour Boston dans ce quart et un 12-0 infligé par les Cavaliers).

Ils doivent en grande partie cette victoire à Donovan Mitchell qui a inscrit neuf points d'affilée (25 au total) dans les trois dernières minutes du temps réglementaire, mais aussi à Darius Garland, qui revenait d'une absence de cinq matches due à une blessure à l'oeil gauche (29 points, 12 passes). Jayson Tatum s'est démené pour les Celtics, inscrivant notamment un petit bijou à une main à 6 secondes du buzzer pour envoyer les deux équipes en prolongations, mais Marcus Smart a raté un tir décisif à moins de 30 secondes de la fin du temps additionnel.


lire aussi

Milwaukee s'impose contre les Detroit Pistons et reste invaincu


Le shoot : Ryan sauve les Lakers au buzzer

Les Los Angeles Lakers ont souffert face aux New Orleans Pelicans, mais ils sont parvenus à remporter une deuxième victoire consécutive (120-117), après un début de saison catastrophique (cinq défaites de rang), grâce notamment à un tir à trois points au buzzer du rookie Matt Ryan qui les a envoyés en prolongations. Les Lakers ont mené une bonne partie de la rencontre, avant de connaître des doutes dans le troisième quart, quand les Pelicans leur ont infligé un 15-0 et que Zion Williamson s'est réveillé (27 points au total, mais seulement 6 en première mi-temps).

Côté Lakers, Lonnie Walker IV (28 points), LeBron James et Anthony Davis (20 points chacun) ou encore Troy Brown Jr (15 points et 10 rebonds) ont tenu la baraque, bien aidés par Russell Westbrook en sortie de banc (13 points, 9 passes, 7 rebonds).


Les Français : soirée discrète

Les Frenchies qui jouaient dans la nuit de mercredi à jeudi ont été plutôt discrets, à l'image de Nicolas Batum (4 points, 2 passes, 2 contres en 14 minutes) lors de la victoire des Los Angeles Clippers face aux Houston Rockets (109-101), même si le Français a marqué ses quatre points sur une seule action (tir à trois points avec faute + lancer-franc) qui a permis à son équipe de prendre les devants avant la pause.

Evan Fournier a lui été limité à trois points en 19 minutes (1 passe, 1 rebond) à l'occasion de la première défaite des New York Knicks à domicile cette saison, face aux Atlanta Hawks (112-99). Theo Maledon a disputé 16 minutes sans scorer (3 passes) dans la défaite des Charlotte Hornets face aux Chicago Bulls (106-88) et Killian Hayes a enfilé 5 points en 22 minutes alors que les Detroit Pistons ont été malmenés par les leaders de la Conférence Est, les Milwaukee Bucks (116-91).


lire aussi

L'actualité de la NBA