Luka Doncic plane contre Orlando, Detroit surprend Golden State

Luka Doncic tourne à 36,7 points de moyenne cette saison. (J. Miron/USA Today Sports/Reuters)

Auteur de 44 points contre Orlando dimanche soir (114-105), Luka Doncic n'est toujours pas descendu sous la barre des 30 points avec Dallas cette saison. Donovan Mitchell (38) était également très en vue face à New York (121-108) et Detroit a surpris Golden State (128-114).


La perf' : Doncic égale Jordan

Revenu frustré de l'Eurobasket - quart de finaliste avec la Slovénie - Luka Doncic plane sur le début de saison NBA. Le Slovène a inscrit plus de 30 points sur ses six premiers matches de la saison. Du jamais-vu depuis Michael Jordan en 1986. Dimanche soir, le Slovène a passé 44 points à Orlando (17 sur 26 au tir), dont 30 dès la première mi-temps, pour offrir une courte victoire à Dallas (114-105), avec un dernier panier dans le « money-time » face au rookie Paolo Banchero. Favori pour le titre de MVP selon les managers généraux de NBA, Doncic mène pour l'instant la Ligue aux points marqués. Mais les Mavericks sont tout juste à l'équilibre, dans le ventre mou de la Conférence Ouest (3 victoires - 3 défaites).


La perf' (bis) : Mitchell coule New York

Au lieu du maillot blanc de Cleveland, Donovan Mitchell aurait pu porter le bleu iconique des New York Knicks. Mais la franchise de la Grosse Pomme a refusé les exigences de Utah pour obtenir l'arrière All-Star, contrairement aux Cavaliers. Et Mitchell n'a pas raté ses retrouvailles avec New York dimanche soir. Il s'est fendu de 38 points (12 sur 20 au tir, 8 sur 13 à trois points) et 12 passes - son record en carrière - pour renverser les Knicks dans le dernier quart-temps (121-108). « Il a fait le travail des deux côtés du terrain, c'est un joueur complet. Il fait partie de l'élite de la NBA », a salué son coach J.B. Bickerstaff.


La surprise : Detroit piège Golden State

En visite à Detroit, avant-dernière équipe de la Conférence Est la saison passée, Golden State est tombé dans le piège des Pistons. Numéro 1 de la draft 2021, Cade Cunningham a frôlé le triple-double (23 points, 10 rebonds, 9 passes), et a été bien soutenu par Saddiq Bey (28 points), Isaiah Stewart (24) et Bojan Bogdanovic (21). Agressifs, les joueurs de Dwane Casey ont obtenu 38 lancers francs face à la défense permissive des Warriors. Déjà battus par Charlotte samedi, les champions en titre tombent dans le négatif (3 victoires - 4 défaites), malgré les efforts de Stephen Curry (32 points) et Jordan Poole (30).


Le chiffre : 47

« J'aime les tirs à trois points (car) j'aime les maths. » Le coach de Boston Joe Mazzulla, nommé en remplacement d'Ime Udoka, suspendu pour la saison, a salué la sélection de tirs de ses Celtics, faciles vainqueurs de Washington (112-94). Jayson Tatum (24 points) et ses coéquipiers ont pris 47 tirs derrière l'arc - 60 % de leurs tentatives dimanche soir - et ont converti 21. « Je pense que c'est une grande force de notre équipe », a ajouté Mazzulla, qui vit des débuts encourageants sur le banc de Boston, troisième de la Conférence Est (4 victoires - 2 défaites).


La série : Phoenix

Battu par Portland lors de son deuxième match de la saison, Phoenix est revenu sur les talons des Blazers au sommet de la Conférence Ouest. Les Suns ont signé une quatrième victoire consécutive en dominant Houston dimanche (124-109). Le jour de son 26e anniversaire, Devin Booker a terminé avec 30 points et 6 passes décisives. Chris Paul a aussi rendu une copie très propre (10 points, 15 passes décisives, 0 balle perdue). « CP3 » a encore pesé dans les dernières minutes avec trois points et trois caviars alors, que Houston était revenu sur les talons de Phoenix (102-98, 43e).