Luka Vrbancic (Dinamo Zagreb) : « Vous devez être à 100 % tout le temps »

Luka Vrbancic, 17 ans, a participé aux six matches de Youth League cette saison.

Présent dans l'équipe de Youth League du Dinamo Zagreb, le milieu de terrain Luka Vrbancic, 17 ans, décrypte le fonctionnement de la pépinière locale.

« Le directeur de l'académie nous a expliqué que chaque joueur devait évoluer dans trois positions différentes : quelles sont les vôtres ?
Plus jeune, j'ai joué milieu défensif, milieu offensif, milieu axial, ailier, faux numéro neuf... Dans notre équipe, beaucoup de joueurs peuvent occuper plusieurs places. Notre arrière gauche est aussi défenseur axial. C'est un très bon aspect du jeu. Quand vous êtes polyvalent, vous pouvez jouer davantage. Et c'est bon pour l'équipe.

Cet apprentissage était-il difficile ?
Quand vous êtes jeune, vous voulez seulement jouer. Quand vous êtes un petit peu plus " vieux " vous connaissez votre meilleure position, mais vous devez tout donner là où on le décide. Quand j'étais jeune, le coach me mettait toujours au milieu car j'avais selon lui la meilleure vision du jeu. Certains me comparent à Luka Modric, mon idole, mais j'en suis encore très loin ! J'aime jouer dans cette position, faire le job en défense, mener le jeu, me retrouver entre les lignes.

lire aussi : La Croatie, une sélection avec le Dinamo Zagreb comme moteur

Savoir que Modric vous a précédé ici est-il une source d'inspiration ?
Bien sûr. Quand je vois qu'il jouait au Dinamo au même âge que moi et qu'il est aujourd'hui au Real, je me dis que tout est possible. Je connais son histoire et je me dis que je peux rejoindre les meilleures ligues à mon tour. Mais il n'est pas le seul à servir d'exemple : il y a Sosa, Brozovic, Kovacic...

Comment avez-vous rejoint le Dinamo ?
J'y suis allé de moi-même quand j'avais 10-11 ans. C'est le meilleur club en Croatie, c'est là où je pouvais progresser le plus. Tous les clubs qui affrontent le Dinamo donnent le maximum, c'est le match de l'année pour eux. En revanche, quand vous portez à votre tour les couleurs du Dinamo vous n'êtes pas aussi motivés que vos adversaires moins forts. Mais vous devez être à 100 % tout le temps, que ce soit contre des petits clubs ou l'AC Milan en Youth League.

De quelle façon se déroulent vos journées ?
On va à l'école publique à l'extérieur de l'académie. Après, on s'entraîne ensemble à 15 ou 16 heures. Une à deux fois par semaine, c'est à 19 heures. Ça fait de longues journées. Quand je m'entraîne à 19 heures, je fais une sieste de deux heures dans l'après-midi. Je suis à une heure du stade Maksimir. On n'a pas les meilleures conditions...

lire aussi : Robert Matteoni : « Depuis la Russie, tout le pays est dingue de Modric »

Il n'y a pas de joueurs qui sont à plein temps à l'académie ?
Seulement une quinzaine. Ils viennent de Split, de Zadar ou de Bosnie, Ils vivent dans des maisons du Dinamo au stade Maksimir ou dans des appartements en ville.

On imagine qu'à 17 ans, vous guettez désormais l'opportunité de débuter en équipe première ?
Je pense que la plupart des membres de mon équipe auront leur chance en fin de Championnat, quand on l'aura gagné. C'est la même chose chaque année. J'espère que ça arrivera pour moi cette saison, mais je m'attends plus que ce soit lors de la prochaine. »