L'Ukrainienne Yaroslava Mahuchikh estime qu'il n'y a pas de place pour les « tueurs » russes dans l'athlétisme

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Yaroslava Mahuchikh sera l'une des favorites au titre mondial à Eugene. (A. Réau/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La vice-championne du monde ukrainienne du saut en hauteur Yaroslava Mahuchikh a expliqué mercredi à Eugene que les athlètes russes n'avaient pas leur place dans son sport.

Vice-championne du monde en 2019, médaillée de bronze aux JO de Tokyo et championne du monde en salle cet hiver, l'Ukrainienne Yaroslava Mahuchikh (20 ans) n'a pas mâché ses mots mercredi à Eugene, où débutent vendredi les Mondiaux.

Elle s'en est prise à la Russe Mariya Lasitskene, sacrée à Tokyo, mais qui ne sera pas présente à Eugene comme tous ses compatriotes, en raison de la guerre en Ukraine. La championne olympique a reproché au président du CIO Thomas Bach de créer ainsi « une nouvelle guerre ».

lire aussi

Mariya Lasitskene critique le président du CIO Thomas Bach

Mahuchikh lui a répondu depuis Eugene. « Avant le 24 février, nous avions de bons rapports, on discutait, a expliqué l'Ukrainienne. Mais ce jour a tout changé, car elle (Lasitskene) n'a pas écrit la moindre phrase à nos athlètes. En revanche, elle a écrit à Thomas Bach parce qu'elle ne pouvait pas concourir en tant que Russe. Mais notre peuple meurt parce que nous sommes Ukrainiens ! Je ne veux pas voir de tueurs sur la piste parce qu'ils ont vraiment tué beaucoup de sportifs depuis le début de la guerre. »

lire aussi

Toute l'actualité de l'athlétisme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles