L'UNESCO peut-elle sauver le foot ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Voici donc une info qui pourrait paraître secondaire. Michel Platini planche sur un nouveau projet : inscrire le football au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO. "Le football, c'est une flamme, c'est un jeu, c'est une passion. Et je veux qu'il soit reconnu comme cela par l'UNESCO", assurait-il en début de semaine sur France Inter. Il a même déjà rencontré sa présidente, Audrey Azoulay, pour lancer l'initiative. Quand l'actu du ballon rond est monopolisée par la blasphématoire Coupe du monde "tous les deux ans" proposée par Arsène Wenger, l'idée peut effectivement s'apparenter à une lubie un peu mégalo et décalée. Surtout que personne ne semble persuadé que ce sport soit particulièrement menacé de disparition. Pourtant, cette démarche offre au moins l'opportunité de se poser quelques bonnes questions, et surtout celle-ci : de quelle foot parle-t-on et qui aura la charge de le protéger ?

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles