L'UNFP met Bordeaux en carafe

Il faut aller sur Twitter pour dénicher le véritable résumé de la position de l'UNFP. "En voulant à tout prix "sauver" le soldat Lopez et le club historique qu'il préside, aujourd'hui enfermé dans une logique de trading, les instances n'ont visiblement pas pris en considération la condition future des joueurs... Étonnant, non ?" Bref, dans d'autres secteurs économiques, la CGT parlerait de patron voyou qui laisse planer la menace d'une fermeture d'usine pour faire avaler des licenciements expéditifs et récolter des aides publiques.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com