L'UNFP s'insurge encore contre le calendrier

L'UNFP a réagi aux nombreux forfaits pour la Coupe du monde annoncés ces derniers jours. (S. Boué/L'Équipe)

L'Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP), le syndicat des joueurs pros, s'est une nouvelle fois élevée contre les cadences infernales du calendrier mondial.

L'annonce du forfait pour la Coupe du monde 2022 de l'international sénégalais du Bayern, Sadio Mané, a donné un peu plus de grains à moudre au syndicat des joueurs pros, l'UNFP. Dans un communiqué officiel publié mercredi, l'Union nationale des footballeurs professionnels a de nouveau pointé du doigt le nombre de matches grandissant du calendrier mondial.

« Alors que la liste des blessés s'étire partout en Europe et ailleurs [...], alors que les entraîneurs de club s'arrachent les cheveux [...], il est étonnant que la question, pourtant primordiale, d'une refonte en profondeur du calendrier international continue à être occultée par ceux qui l'enrichissent à l'envi. Comment peuvent-ils ignorer depuis tant d'années que l'UNFP et l'ensemble des associations de footballeurs professionnels dans le monde, qui toutes mènent la même croisade devenue une priorité absolue, vitale, leur demandent, statistiques à l'appui, de revoir leur copie au nom et selon la volonté des joueurs qu'elles représentent. »

L'UNFP appelle une nouvelle fois à aussi consulter les joueurs, les principaux intéressés : « Ces dirigeants engagés auraient-ils également compris que les joueurs, qui souhaitent être réellement consultés sur la question, ne se contenteront plus longtemps encore de tirer la sonnette d'alarme à chaque fois que l'occasion leur en est donnée, si personne ne les entend ? »

lire aussi : Les joueurs forfaits ou incertains pour la Coupe du monde 2022