L'Union Berlin chute à Francfort mais reste leader

Passeur décisif sur l'ouverture du score de l'Eintracht Francfort (13e), Kolo Muani a été expulsé à la 69e minute, après deux cartons jaunes. (HEIKO BECKER/Reuters)

Battue pour la première fois de la saison à l'Eintracht Francfort (0-2), l'Union Berlin voit revenir à sa hauteur Fribourg qui a dominé Mayence (2-1).

L'Union Berlin n'est plus invincible. Leader invaincu de Bundesliga avant cette 8e journée, le club berlinois a concédé sa première défaite de la saison sur la pelouse de l'Eintracht Francfot (0-2). Malgré ce faux pas, l'Union (17 points) conserve la première place du classement - à la différence de buts - mais voit revenir à sa hauteur Fribourg qui a dominé Mayence (2-1), grâce à Gregoritsch (3e) et Kyereh (37e), malgré la réduction du score de Martin (52e).

lire aussi


Classement de la Bundesliga

L'Union Berlin, qui n'avait encaissé que quatre buts lors des sept premières journées, a craqué deux fois en première période face au club vainqueur de la dernière Ligue Europa. Par sa vitesse, Kolo Muani a été un poison pour « l'Union de fer ». Dans tous les bons coups, l'ancien Nantais est à l'origine de l'ouverture du score quand, après avoir éliminé deux joueurs de l'Union Berlin sur le côté droit, il a adressé sa cinquième passe décisive de la saison, en trouvant en retrait Götze (13e). Après que Pellegrini a expédié une volée sur la barre (36e), Lindström a doublé la marque juste avant la pause, après un petit exploit personnel. Interceptant une passe de Jaeckel, il l'a ensuite mystifié d'un crochet dans la surface, avant d'effacer Baumgartl et de tromper Rönnow d'un subtil tir croisé à ras de terre (43e).

Kolo Muani expulsé


Averti pour un coup de coude sur Jaeckel (43e), Kolo Muani a été expulsé à la 69e minute, après avoir été sanctionné d'un second carton jaune pour une semelle involontaire sur la cheville de Schäfer (69e). Un peu plus pressants en supériorité numérique, les hommes d'Urs Fischer n'ont jamais su déséquilibrer le bloc bas de Francfort et ont buté sur un excellent Trapp, à la parade sur des frappes de Skarke (79e, 90e+4).

lire aussi


Le calendrier de la 8e journée

Le Borussia Dortmund, qui avait une occasion en or de chiper la place de leader en cas de victoire à Cologne, a raté le coche. Pourtant, la formation d'Edin Terzic menait à la mi-temps grâce à un but de Brandt (31e). Mais Cologne a renversé une situation au retour des vestiaires, par Kainz (53e), Tigges (56e) et Ljubicic (71e). Malgré un but contre son camp de Schmitz (79e), Dortmund n'est pas parvenue à revenir au score et s'incline (2-3).

Un doublé et un penalty raté pour Nkunku


Grâce à des doublés signés Werner (15e, 53e) et Nkunku (23e, s.p., 85e), qui a raté un second penalty repoussé par le poteau (65e), le RB Leipzig, large vainqueur de Bochum (4-0), enfonce un peu plus la lanterne rouge, scotchée à un point.

Vainqueur sur le fil de Stuttgart (3-2), Wolfsburg, de son côté, sort de la zone rouge où plonge son adversaire du jour.