Lutte antidopage : l'AMA s'inquiète du retard dans l'enquête sur le contrôle positif de la Russe Valieva

Kamila Valieva a été contrôlé positive à la trimétazidine. (B. Papon/L'Équipe)

Le président de l'Agence mondiale antidopage Witold Banka a déclaré, ce jeudi sur les réseaux sociaux, que l'AMA allait poursuivre l'Agence russe antidopage devant le Tribunal arbitral du sport si elle ne résout pas rapidement le retard pris dans son enquête sur le dopage de la patineuse artistique Kamila Valieva.

Quelques jours après que l'Agence antidopage russe (RUSADA) a annoncé qu'elle ne publierait pas les résultats de l'enquête sur le contrôle positif de la jeune patineuse Kamila Valieva. Le président de l'agence mondiale antidopage Witold Banka a décidé de réagir en affirmant jeudi que l'Agence mondiale antidopage (AMA) allait poursuivre la RUSADA devant le Tribunal arbitral du sport si elle ne résolvait pas "rapidement" le retard pris dans son enquête sur ce cas de dopage.

« L'AMA est préoccupée par le retard pris dans l'affaire Kamila Valieva et a mis en demeure la RUSADA d'user de son droit de saisir directement le Tribunal arbitral du sport si l'affaire n'est pas résolue rapidement », a ainsi posté Witold Banka sur son compte Twitter.

Pour rappel, la patineuse de 16 ans a été contrôlée positive à la trimétazidine, une substance interdite, lors des championnats nationaux de Russie en décembre 2021, mais les résultats de son test antidopage étant arrivé que le 8 février, l'athlète Russe a pu participer aux Jeux Olympiques de Pékin et décrocher la médaille d'or par équipes.


lire aussi

« Impossible » que Kamila Valieva se soit dopée selon Poutine